Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Finale de l’afro-basket féminin 2021 : Les Aigles dames désarmées par l’ogre nigérian

La finale de l’Afrobasket féminin «Cameroun 2021» (du 17 au 26 septembre 2021 à Yaoundé) a tourné à l’avantage des D’Tigers du Nigeria victorieuses des Aigles Dames (70-59) dimanche dernier (26 septembre 2021) à Yaoundé.

 

Une rencontre en sens unique surtout pendant les deux derniers quart-temps. Nassira Traoré et ses coéquipières n’ont pas démérité face à l’armada nigériane constituée essentiellement de joueuses évoluant dans le championnat universitaire américain, donc très expérimentées. La sélection est coachée par un américain avec 8 joueuses nées aux Etats-Unis où elle a d’ailleurs préparé la compétition.

Ce qui n’a nullement complexé les nôtres. Mais, l’expérience a prévalu dans la victoire nigériane. Avec une ossature profondément rajeunie, les Aigles Dames n’ont pas toujours fait preuve de dextérité dans la gestion de cette finale, surtout dans les moments cruciaux. Et le fait de courir derrière le score tout au long de la rencontre n’a pas arrangé les choses. Il faut souligner que Mariam Alou Coulibaly (la sœur cadette de Nagnouma Coulibaly, l’une des meilleures rebondeuses d’Afrique de tous les temps) figure parmi les «Cinq Majeures» (Meilleures joueuses) de la compétition. Vice-championnes d’Afrique, les Aigles Dames sont ainsi qualifiées pour la Coupe du monde  qui aura lieu en Australie du 22 septembre au 1 octobre 2022.

Décidément, Yaoundé ne réussit pas à nos sélections nationales. Ainsi, après les Aigles (foot) en 1972, les Aigles locaux en finale du «CHAN 2019» (foot), c’est la 3e finale que le Mali perd dans la capitale camerounaise.

Mais, à Yaoundé, nous avons assisté à la gestation d’une future grande sélection nationale féminine de basket-ball qui fera parler d’elle dans les années à venir. A condition que l’Etat fasse le nécessaire pour pérenniser ce groupe en le mettant à l’abri des problèmes d’intendance comme l’éternel problème des arriérés de primes. Le coach Joaquin Luis Brizuela a fait un travail extraordinaire, surtout au niveau mental. L’idéal est qu’il soit maintenu pour parachever le travail. Ce qui nécessite que des garanties lui soient données.

Les Nigérianes remportent ainsi leur 3e trophée consécutif dans cette compétition. A noter que le prochain Afrobasket féminin 2023 aura lieu à Abuja, au Nigeria.

Alphaly

Source : Le Matin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct