Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Finale de la 58eme édition de la coupe du Mali : Le Stade malien remporte sa 20eme couronne

La finale de la 58eme édition de la coupe du Mali s’est jouée le Dimanche 23 Septembre 2018 au Stade Modibo Keita sous la houlette du ministre des sports Me Jean Claude Sidibé et en présence des membres du Comité de Normalisation du Football Malin (CONOR). L’opposition entre les deux frères ennemis de la capitale à savoir le Stade malien de Bamako et le Djoliba Athlétique club a tourné en faveur des protégés du gardien des aigles et du Stade malien Djigui Diarra qui ont gagné par le score de 2 buts à 1. Le Stade malien remporte du coup sa 20eme couronne dépassant son adversaire du jour le Djoliba qui reste scotché à 19 coupes du Mali.

La finale de la 58eme édition de la coupe du Mali de football qui opposait les deux plus grandes équipes et les deux plus titrés du Mali a tourné en faveur du Stade malien de Bamako dans un stade Modibo Keita plein à craquer. Les blancs se sont imposés par le score de deux buts à un (2-1). Les réalisations stadistes portent la signature de Moussa Koné Koffi et de Moussa Coulibaly sur penalty durant les arrêts de jeu.

Après le coup d’envoi donné par le ministre des sports, toutes les deux équipes ont montré leur farouche envie de remporter le trophée en accumulant des actions dangereuses. C’est les blancs de Bamako par l’intermédiaire de Moussa Koné dit Koffi qui parvient le premier à tromper la vigilance du gardien des rouges de Bamako Adama Keita en l’envoyant chercher la balle au fond de ses filets à la conclusion d’une action collective déclenchée au flanc gauche des blancs. Ce but matinal galvanise les protégés de Fagnery Diarra le coach des rouges qui multiplieront les assauts devant les cages gardées par le portier Djigui Diarra.

Les efforts des rouges sont récompensées par Mohamed Y Cissé qui suite à un penalty établit la parité et la mi-temps intervint sur ce score de parité. Au retour des vestiaires, les deux formations reviennent requinquées et avec la ferme intention de plier le match. Les multiples assauts se terminent en queue de poisson et laissent les spectateurs sur leur fin. Il a fallu attendre les ultimes minutes de la rencontre pour voir les joueurs du stade malien de Bamako obtenir un penalty suite à une faute dans la surface de réparation des rouges de Bamako.

Le défenseur central du Stade Moussa Coulibaly prend en contre-pied le gardien des rouges et offre la 20eme Coupe du Mali au Stade malien de Bamako. Cette coupe ouvre également les portes de la league africaine des champions aux blancs de Bamako et la coupe de la Confédération Africaine de Football aux rouges de Bamako. Le Stade a en plus du trophée empoché la somme de 10 millions de FCFA tandis que le finaliste malheureux a eu droit à 5 millions de FCFA. Le trophée de meilleur joueur de la finale a été remporté par Naby Soumah du Djoliba qui du coup a eu 500 000FCFA.

Ils ont dit après la finale

Fagnery Diarra, coach du Djoliba

‘’Mes joueurs n’ont pas démérité’’

« Je félicite mes joueurs qui ont mouillé le maillot et qui n’ont surtout pas démérité vu le football produit ce soir. Dans un match de football il y a toujours un gagnant et un perdant et aujourd’hui c’est nous qui avons perdus. On félicite le stade pour sa victoire et le Djoliba se remettra au travail sans moi car mon contrat s’achève ce soir »

Nouhoum Diané, coach du Stade malien de Bamako

‘’ Cette coupe est le fruit d’un alléchant travail’’

« Cette coupe du Mali qui est le fruit d’un alléchant travail de groupe est ma toute première coupe en tant qu’entraineur et je la dédie à ma Maman et à ma Femme ainsi qu’à tous les supporters du Stade malien de Bamako. Je termine en apothéose car le contrat qui me liait au stade s’arrête après cette rencontre »

Moussa Samba Diallo

 

Source: Le Républicain

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct