Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Face à l’ordre Kaki, tous désormais au garde-à-vous !

Après le M5-RFP qui n’a pu résister aux chants de sirène des colonels ; la classe politique, à travers notamment les grands partis politiques, qui s’est carrément prostituée ; la société civile qui s’est laissée acheter telle une fille de joie ; les syndicats, les confessions religieuses ; les autorités traditionnelles et coutumières qui se sont laissés duper et tromper sur la marchandise ; les Mouvements signataires de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali issu du processus d’Alger ; les Mouvements de l’inclusivité ont été proprement floués ; les groupements de femmes, de jeunes et des personnes vivant avec un handicap qui se laissés caporalisés ; les organisations de défense des Droits de l’Homme, les ordres professionnels qui préfèrent se murer dans un silence interrogateur… Face à la force majeure, la presse malienne a préféré un repli stratégique avec un joli garde-à-vous !

En demandant à ses représentants de siéger au sein d’un Conseil national de Transition illégitime et illégalement constitué, et auquel on demande des comptes quant au reliquat de sa représentation, le vaillante presse malienne prend acte et avalise le fait prince, pour ne pas dire le fait accompli.

En se conformant au politiquement correct, la presse sans trop grande naïveté sais la mission (l’aboutissement des projets de loi phares de la presse) impossible pour son duo qui, il faut le noter, fait rarissime dans ce Mali de brocante à ciel ouvert, a fait preuve de dignité et de loyauté. De Dra et de Ramata, on ne peut attendre des miracles. Or, quand on ne parvient pas obtenir son dû (nos 4 représentants), on ne peut compter obtenir ce que l’on demande (l’aboutissement des projets de loi phares de la presse).

Le calice est là, la presse le boira avec tout le monde jusqu’à la lie. Quand on est parachuté parmi les loups, il faut crier pour ne pas être mangé.
Allah Ka ou nyuman bo a la !

PAR BERTIN DAKOUO

Source : INFO-MATIN

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct