Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Évasion des détenus au sein de la prison centre de Kéniéba : Des blessés enregistrés, et plusieurs d’entre eux appréhendés !

Plusieurs  prisonniers se sont évadés, le dimanche 30 mai 2021, de la prison de Kenieba. Même si beaucoup ont été finalement arrêtés, la situation qui avait échappé au contrôle des surveillants de prison s’est, malheureusement, soldée par la blessure de plusieurs parmi eux.

La prison centrale de Kéniéba a été victime , le dimanche dernier, d’évasion de plusieurs détenus. Selon nos sources, les prisonniers ont profité d’un exercice physique pour se livrer à cet acte. « Selon un responsable de la prison qu’on a demandé, les détenus ont droit à une séance d’entrainement physique, une fois par semaine. C’est pour leur faire du bien qu’on leur accorde la séance d’éducation physique », nous fait part notre source. Pour faire cet exercice physique, a-t-elle indiqué, les surveillants de prison laissent d’abord sortir dix(10) détenus. Quand ceux-ci finissent, dix(10) autres sortiront pour leur entrainement, a-t-elle ajouté. C’est au cours de ça que le drame s’est produit. « L’incident s’est déclenché au moment où la deuxième vague se préparait pour son exercice. On dirait que c’était prémédité. Lorsque les 10 premiers entraient, et que 10 autres sortaient pour l’exercice physique, ils ont tabassé le surveillant qui devait les encadrer au cours de leur entrainement », a souligné notre source.

Lorsqu’ils ont pu maitriser le surveillant, les détenus se sont dirigés vers le poste de prison où se trouvaient les responsables. De ce fait, ils ont directement commencé à agresser les surveillants qui y étaient. C’est à ce moment qu’un surveillant s’est muni de son arme pour faire des tirs de sommation à partir d’un couloir. C’était pour les dissuader, a-t-elle relayé. Malgré tout, les détenus sont sortis à travers le mur de la prison. « Ces murs sont vraiment très élevés. En haut, enchaine cette personne, il y a aussi des barbelés. Mais avec tout cela, les détenus ont pu escalader les murs avant de se trouver au-dehors ».En sortant, a-t-elle poursuivi, beaucoup ont été blessés par les barbelés du mur. D’autres ont eu de fractures de jambes, parce que le mur est très élevé. Précisant qu’elle ne peut pas donner le nombre exact de blessés, notre source affirme avoir été sur lieu pour s’entretenir avec les responsables de prison. « Je ne peux pas non plus dire le nombre exact des évadés, mais je peux simplement confirmer qu’une quarantaine de prisonniers appréhendés ont été emmenés, le même dimanche aux environs de 14h, quand je quittais la prison. Certains ont même été arrêtés par la population », explique la source.

À cet effet, dira-t-il, les éléments de police, ceux de la gendarmerie et d’autres corps ici présents à Kéniéba étaient en train de chercher les fugitifs. Et de clarifier qu’il y a eu, contrairement aux rumeurs, un(1) seul mort parmi les blessés. En l’occurrence, la présente évasion intervient alors que les surveillants de prison sont en grève. Laquelle grève oblige la réduction du nombre d’agents qui doivent être déployés aux différents postes. De ce fait, des questions se posent à savoir si cette évasion n’est-elle pas due à l’insuffisance des surveillants aux différents postes. En tout état de cause, une délégation a été dépêchée, le lundi 31 mai 2021, sur le lieu (prison de Kéniéba) par les syndicalistes des surveillants de prison. Sur la question, nous tenons à préciser  que les responsables censés se prononcer sur la question ont été contactés, mais n’ont pas voulu s’exprimer.

Mamadou Diarra

Source: Journal le Pays- Mali

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct