Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

En vue d’attenuer les conséquences de la pandemie COVID-19 / L’Anpe met à la disposition des artisans de Tombouctou et de Ménaka un fonds d’appui de 2 millions Fcfa

Les artisans de Tombouctou et de Ménaka viennent de recevoir un appui financier de 2 millions de Fcfa de l’Agence nationale pour l’Emploi. Cela en vue d’atténuer les effets de la pandémie de Covid19. Cette aide s’inscrit en droite ligne du Plan de riposte du ministère de l’Emploi et de la Formation professionnelle contre la pandémie. Les artisans d’autres régions du Nord comme Kidal, Gao et Mopti vont bientôt bénéficier de ces fonds d’appui. 

Pour faire face aux conséquences de la pandémie de la Covid19, le ministère de l’Emploi et de la Formation professionnelle, à travers l’Agence nationale pour l’Emploi (Anpe) vient d’apporter son soutien aux artisans de Tombouctou et de Ménaka avec un fonds d’appui de 2 millions de Fcfa.  Le chèque géant a été remis, mercredi dernier, aux bénéficiaires lors d’une cérémonie modeste mais pleine de signification, au département de l’Emploi et de la Formation professionnelle.

En plus du ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Me Jean Claude Sidibé, on notait la présence du directeur général de l’Anpe, Ibrahim Ag Nock, du président de l’Assemblée permanente des chambres de métiers du Mali (Apcmm) Mamadou Minkoro Traoré, ainsi que les directeurs généraux et nationaux des structures et les coordinateurs des projets et programmes du ministère de l’Emploi et de la Formation professionnelle.

D’entrée de jeu, le président de l’Apcmm a salué cette belle initiative du département de venir en aide aux artisans des régions du Nord notamment Tombouctou et Ménaka surtout en cette période très difficile de la crise sanitaire. Ce fonds d’appui, précisera-t-il, permettra donc d’atténuer les conséquences de la pandémie et donner plus d’espoir aux différents bénéficiaires qui en ont vraiment besoin. Il a pris l’engagement de l’utilisation judicieuse de ces fonds pour la relance de leurs activités.

Le président de l’Apcmm, Mamadou Minkoro Traoré, a profité de cette opportunité pour remercier le gouvernement malien pour avoir fait confiance aux artisans maliens dans le cadre de la confection des masques et de kits de lavages des mains. Il a ensuite sollicité le département de l’Emploi et de la Formation professionnelle pour accompagner l’Apcmm dans le cadre de la formation des artisans.

Prenant la parole, le directeur général de l’Anpe, Ibrahim Ag Nock, a pris bonne note de cette doléance. Selon lui, l’accompagnement de l’Anpe ne fera pas défaut et l’Apcmm peut bel et bien compter sur sa structure.

S’agissant du fonds d’appui, Ibrahim Ag Nock de préciser que 45 unités artisanes vont bénéficier de cette aide. Ce qui fait un total de 90 bénéficiaires pour les deux régions. Pour ce faire, un Comité de pilotage sera bientôt mis en place en vue d’établir la grille de répartition.

L’objectif, selon le directeur général de l’Anpe, c’est de pouvoir maintenir 180 000 emplois touchés par la pandémie de la Covid19. C’est dire que d’autres régions du Nord, comme Kidal, Gao, Mopti, vont bientôt bénéficier de l’appui de l’Anpe, comme a souhaité le ministre Jean Claude Sidibé.

“Comme vous le savez, la pandémie de la maladie de la Coronavirus ou Covid19 a eu pour conséquences le ralentissement des activités économiques dans tous les domaines et partout dans le monde.

Au Mali et partout ailleurs, aucun secteur n’est épargné. C’est dans ce cadre que mon département à travers ses structures techniques, a élaboré un certain nombre d’actions visant à soutenir les activités économiques durement touchées par cette pandémie en vue de consolider les emplois. Il s’agit de soutenir les artisans des régions de Tombouctou et de Ménaka en vue de maintenir et de valoriser leurs productions locales”, dira Me Jean Claude Sidibé. Avant de préciser que cette action témoigne de l’importance que les plus hautes autorités du pays accordent à la promotion de l’artisanat qui occupe près de 70% des populations actives et particulièrement au niveau des régions du Nord où le tourisme contribue au développement des métiers des artisans.

“Cette remise d’un chèque de 2 millions de Fcfa aux différents bénéficiaires constitue l’une des actions que mon département compte mobiliser dans le cadre de son plan de riposte contre la pandémie.

J’ose espérer que cette donation puisse permettre aux bénéficiaires des différentes localités des régions de Tombouctou et de Ménaka de s’insérer dans le tissu économique et de consolider leurs emplois”, a-t-il conclu.

Le ministre Jean Claude Sidibé a profité de cette cérémonie pour adresser ses sincères remerciements à la Direction générale de l’Anpe pour la réalisation de cette activité qui est en parfaite adéquation avec la stratégie et la vision du département pour la promotion de l’emploi dans le secteur de l’Artisanat.

Sans oublier l’Assemblée permanente des chambres des métiers du Mali, la Fédération nationale des artisans du Mali et tous les partenaires pour leur accompagnement permanent auprès des structures du département.

 El Hadj A.B. HAIDARA

 

Source: Aujourd’hui Mali

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct