Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

EDM-Orange Mali: Un partenariat gagnant-gagnant

 Il aura des avantages considérables pour les deux parties. Pour l’Etat malien, il contribue à la réalisation de son objectif d’augmentation de la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique national. Pour EDM, cela permettra de faire face à une demande croissante non satisfaite en électricité. Et pour Orange Mali il permettra de réaliser des économies de charges d’énergie et une forte amélioration du taux d’énergie renouvelable.

Sous l’œil approbateur du ministre des Mines, de l’Energie et de l’Eau,  Lamine Seydou Traoré, la société Energie du Mali (EDM) et la société de téléphonie mobile Orange Mali ont signé un protocole d’accord portant sur le transport et l’achat du surplus de l’électricité produite par la centrale solaire d’Orange Mali, première du genre en Afrique. C’était le jeudi, 30 septembre 2021 à l’hôtel Radisson Collection en présence du Directeur général  de EDM,  Oumar Diarra, le Directeur général d’Orange Mali,  Brelotte Ba ainsi que les tous les autres partenaires.

Pour la circonstance le Directeur général d’Orange Mali a fait savoir que sa société, à travers son Plan stratégique « Engage 2025 », s’engage durablement pour l’environnement grâce à l’utilisation des énergies renouvelables. Afin de rendre cette ambition réelle, indique-t-il, Orange Mali a décidé de lancer la production d’une ferme solaire qui sera une centrale solaire composée de panneaux solaires couvrant une superficie de 40 hectares ayant une capacité installée de 25Mwc et permettant de fournir 48 Gwh d’énergie avec 30Mwh de stockage.

C’est dans ce contexte, que Orange Mali a bénéficié de l’accompagnement des plus hautes autorités du pays à travers la décision portant autorisation d’autoproduction d’énergie électrique octroyée par le ministère des Mines, de l’Energie et de l’Eau : une illustration de l’engagement des Autorités du Mali, de la Société EDM et de Orange Mali à œuvrer pour l’amélioration de la qualité de vie au Mali et une meilleure prise en charge de la demande croissante des populations maliennes en matière d’électricité.

A en croire le Directeur général de EDM, ce protocole qui vient d’être paraphé, s’inscrit en droite ligne de la détermination et de la vision de la Société Orange Mali d’améliorer du mix énergétique de EDM. La mise en œuvre du projet permettra de disposer d’une puissance additionnelle sur le réseau de EDM, dont une partie sera destinée à la consommation propre de Orange Mali et le surplus, à soulager les populations au moment où elles en ont fortement besoin c’est-à-dire entre 19 h et 1h du matin a  expliqué Oumar Diarra.

En terme de chiffres, précise le Directeur général d’EDM, il s’agit d’une puissance additionnelle de 25 MWc avec un stockage de 15 à 30 MWh, utilisable le soir au moment où la demande est très forte. Une opération à très forte valeur ajoutée pour EDM selon M. Diarra.

En effet, le surplus de production non consommée par Orange Mali participera de l’écrêtage de la pointe, c’est-à-dire la résorption du déficit au moment de la forte demande nocturne grâce au stockage de 15 à 30 MWh et EDM engrangera des revenus supplémentaires induits par les frais de transit de l’énergie produite par Orange Mali sur son réseau de distribution, explique le Directeur général de EDM.

Il a adressé ses vives félicitations aux équipes de Orange Mali et d’EDM, qui ont abattu un travail formidable, rapide, efficace et professionnel pour l’élaboration du présent protocole, qui est la première étape du processus et qui devra aboutir, à n’en point douter, à la signature d’un contrat Win-Win dans les semaines à venir, bien entendu après la finalisation des études techniques d’exécution par notre partenaire Orange Mali.

Oumar Diarra a par ailleurs assuré son partenaire Orange Mali que EDM, sous le leadership du Ministre des Mines, de l’Énergie et de l’Eau, ne ménagera aucun effort pour la réalisation de ce projet innovant et créateur de valeur.

Rappelons que ce projet aura des avantages considérables pour les deux parties. Pour l’Etat malien, il contribue à la réalisation de son objectif d’augmentation de la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique national. Pour EDM, cela permettra de faire face à une demande croissante non satisfaite en électricité. Et pour Orange Mali il permettra de réaliser des économies de charges d’énergie et une forte amélioration du taux d’énergie renouvelable (RER) passant de 11% à 60% dès la première année d’exploitation de la ferme, ce taux passera à 50% à l’horizon 2025 conformément aux objectifs de son Plan Stratégique « Engage 2025 ».

Bréhima DIALLO

Source: 22 Septembre

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct