Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

ECHOS DE LA COMANAV : La PDG Haidara fait le débrief des activités

Située à Koulikoro, la Compagne malienne de Navigation vient d’avoir la visite du ministre des transports Zoumana Mory Coulibaly. Tribune à travers laquelle, la PDG Maimouna Haidara a dévoilé les défis du moment ainsi que les actions mises en œuvre par son staff !

 

Saluant la visite de la tutelle incarnée par Zoumana Mory Coulibaly, Mme Haidara déclare : « cette visite est à saluer car le ministre est venu voir nos conditions de travail. On a exposé nos problèmes et il avait une oreille attentive » indique la PDG de la COMANAV. Si les bateaux sont plus orientés vers le Nord ( Tomboutctou, Gao), la zone de Bakoumana et la région de Kayes sont à l’ordre du jour.

Le trajet Koulikoro –Kankan( Guinée) a été interrompu mais la relance est bien d’actualité chez Maimouna Haidara. Elle entend acquérir une nouvelle flotte avant de dévoiler son plan. Du côté de Kayes , c’est la destination Saint-Louis qui est visée. Un trajet qui prouve que la COMANAV est bien présente dans la cité des rails mais a suspendu ses activités à causes des barrages de l’OMVS. L’institution sous-région ale entend s’assumer et se doit de gérer le dragage, chose qui ouvrira la porte à la COMANAV. Ce qui facilitera un fret transversal et diversifié selon Maimouna Haidara car le Mali n’aura plus à se baser uniquement sur le seul port de Dakar. Le ministre des transports y est d’ailleurs pour un séjour de travail de 4jours où les entrepôts ainsi que certaines questions touchant aux préoccupations de Mme Haidara seront abordées avec ses homologues du Sénégal.

Enfin , la crise que vit le Mali a fouetté l’élan de la COMANAV . Sa PDG confie que la traversée est devenue plus longue. « Pour des distance de 6 jours, on peut se retrouver à 9 jours du fait de l’insécurité. On a une escorte militaire mais la prorogation des délais d’arrivée à destination amène des coûts supplémentaires sur la gestion du bateau et son personnel » déplore celle qu’on appelle affectueusement MOUNA.

Pour l’heure , elle était récemment en Afrique du Sud où elle a visité la société navale NOTIC qui est impliquée dans la constitution anal des bateaux ivoiriens. Les cadres de cette structure sont attendus à Koulikoro afin de découvrir la COMANAV et mettre au point ce que Maimouna Haidara risque d’ne faire une innovation : LA DIPLOMATIE FLUVIALE.

 

Source: Koulouba.COM

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct