Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Des partis politiques menacés de faillite mais aussi de disparition Les présidents du RPM et de SADI demandent au gouvernement de débloquer les fonds

S’il y a aujourd’hui une préoccupation commune à l’ensemble des formations politiques de la place, c’est bien le souci partagé par tous de la suppression, en vue, par la Transition du financement public des partis politiques. Si cette mesure est prise, comme cela est recommandé par un Comité d’experts, cela conduirait inexorablement à la faillite pour certains, à la saisie éventuelle des biens et des comptes bancaires pour d’autres. Sinon, carrément à des procès contre des dirigeants de formations qui ne seraient pas en capacité de rembourser les banques. C’est dire que la mesure de suppression, si elle devenait effective, aura de sérieuses conséquences pour l’ensemble des formations politiques, habituées à empocher, chaque année, cette manne financière. Mais dont la gestion au niveau des états-majors des différents bénéficiaires continue de susciter d’énormes interrogations, notamment auprès des contribuables.

Lire la suite dans l’Indépendant

Source: l’Indépendant

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct