Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Découpage territorial : Koro déterminé à devenir une région

Le Mali est passé de huit (08) à dix (10) régions, puis de dix (10) à vingt (20) régions administratives. Donc, douze (12) nouvelles régions ont été ajoutées à celles déjà existantes depuis le début du processus de découpage administratif. Cependant, le cercle de Koro semble être le grand oublié par les autorités en charge de la question. Un oubli qui fâche les populations de la localité.

 

Le temps passe, mais Koro ne renonce pas et reste intransigeant pour être érigé en région. Alors que les cercles comme Bougouni, Dïoïla, Nioro, Koutiala, Gourma, Douentza, Ménaka, Taoudéni,  San, Bandiagara, Nara et Kita ont tous été érigés en région, celui de Koro le plus grand de la région de Mopti avec ses seize (16) communes et l’un des plus vastes cercles du Mali, n’a donc pas été pris en compte dans le processus de découpage administratif.

Aujourd’hui, ériger Koro en région, c’est un combat que les ressortissants de la localité veulent mener jusqu’au bout. Déjà, ils qualifient cette situation ‘’d’injuste et d’intolérable’’. Pour l’instant, les ressortissants ont adopté l’option pacifique pour réclamer leur statut de région. Ainsi, une forte délégation a été dépêchée à Bamako il y a deux semaines pour rencontrer les autorités compétentes en charge de la question. Conduite par Etienne Togo (enseignant à la retraite), la délégation a rencontré les responsables de l’Association pour le Développement du cercle de Koro (ADCK) le samedi 6 mars 2021 à la pyramide du Souvenir de Bamako. Une association dirigée par l’ancien gouverneur du District de Bamako et de la région de Ségou, Georges Togo. Aussi, durant son séjour bamakois, la délégation de Koro a également rencontré les autorités de la transition.

Koro s’impatiente !

Selon les autorités locales, cette demande de la population du cercle de Koro ne date pas d’aujourd’hui. Déjà, deux délégations de Koro avaient été reçues par l’ancien président, feu Amadou Toumani Touré, pour la même question. À la même époque, le dossier a été débattu à l’Assemblée nationale qui avait demandé à ce que Koro soit érigé en région administrative. « Moi, je soutiens la commission de l’érection de Koro en région. Au moment du découpage administratif effectué en 2012 bien avant la chute du régime de Amadou Toumani Touré, l’honorable feu Alou Aya (paix à son âme) avait fait un mémorandum pour que Koro soit la 20e région du Mali après Gourma-Rharous. Au début du mandat d’IBK, nous les élus communaux du cercle, notamment les maires, les conseillers de cercle et les députés, avons aussi réclamé le statut de région. C’est pourquoi, la population de Koro a renouvelé la même doléance deux fois lors des visites de l’ancien président Ibrahim Boubacar Kéita à Koro. En 2018, elle a même manifesté pacifiquement pour la même cause. Aujourd’hui encore, la population de Koro tient à sa doléance légitime. En effet, si l’on considère les critères pour être érigé en région, Koro les remplit tous mieux que plusieurs autres cercles devenus régions. Donc, c’est pour vous dire que cette lutte ne date pas d’aujourd’hui et que les habitants du cercle de Koro ont toujours réclamé ce qu’ils méritent c’est-à-dire le statut de région. Je pense qu’il est temps de les écouter »,explique Issa Sagara, 1er adjoint au maire de Koro.

Pourquoi Koro doit être une région ?

Dans son explication, l’élu communal donne des raisons valables qui montrent que Koro aurait dû être une région depuis bien longtemps. « Le cercle de Koro est le plus grand cercle de la région de Mopti en terme de population. Avec ses plus de 459 668 habitants, Koro est aussi la plus grande circonscription électorale de la région de Mopti. La seule qui dispose de quatre députés. Son étendue, soit 185 km d’est en ouest et 162 km du nord au sud et sa superficie de 10 937 Km2, sa distance avec Mopti (chef-lieu de région 172km), sa prospérité économique, sa position de cercle frontalier avec le Burkina Faso plaident à suffisance en sa faveur pour être une région administrative »,a-t-il ajouté.

Le 1er adjoint au maire de Koro, Issa Sagara, a aussi rappelé : « Des recommandations qui ont été faites au niveau régional en faveur de l’érection du cercle de Koro en région par le forum régional sur le découpage administratif et les journées de concertation sur le dialogue national inclusif. »

Amadou Kodio

Source : Ziré

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct