Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

CSDM, Mohamed Chérif Haïdara plébiscité

S’est tenue, vendredi 22 janvier 2021 au Centre International de Conférence de Bamako (CICB),  la 3è Conférence Nationale du Conseil Supérieur de la Diaspora Malienne (CSDM) . La cérémonie était présidée par Mme Guindo Fatoumata Diakité, représentante du ministre des Maliens de l’Extérieur et de l’Intégration Africaine. A l’issue des travaux, Mohamed Chérif Haïdara, président sortant du CSDM, a été reconduit pour un nouveau mandat de 5 ans.

A l’ouverture des travaux, Mme Guindo Fatoumata Diakité, représentante du ministre des Maliens de l’Extérieur et de l’Intégration Africaine a, au nom du ministre de tutelle, témoigné de l’engagement constant du CSDM au chevet de nos compatriotes vivant à l’extérieur. Elle a réitéré l’engagement du gouvernement aux côtés du CSDM pour mener à bien sa mission qui demeure de garantir le bien-être des Maliens de la diaspora dans leur pays d’accueil.

A la suite de la représentante du ministre des Maliens de l’Extérieur, M. Mohamed Chérif Haïdara, réélu pour un second mandat de 5 ans, a pris la parole.  Dans son intervention, il s’est dit très ravi de la confiance renouvelée à l’endroit de sa modeste personne pour tenir à nouveau la destinée du Conseil Supérieur de la Diaspora Malienne et cela pendant cinq autres années. Il a remercié les membres du CSDM qui l’ont accompagné pendant les cinq dernières années.

Le CSDM est représenté dans 48 pays, à travers le monde, qui font partie des zones de grande vulnérabilité, dans lesquelles ses structures s’attellent à la recherche de solutions aux défis de développement économique et social du Mali, ainsi que la défense des intérêts matériels et moraux de nos compatriotes vivant dans ses pays.

Cette conférence se tient dans un contexte difficile vu l’existence de la pandémie qui a paralysé presque tous les tissus de l’économie mondiale. Malgré cette crise sanitaire, selon le président du CSDM, certains rêves de sa structure ont pu être réalisés. Il s’agit, entre autres, des efforts  pour la stabilisation des institutions du Mali et la lutte pour la défense des intérêts de ses membres qui sont à l’extérieur ;  la médiation entre les acteurs institutionnels et politiques opposés au lendemain du second tour de la dernière élection présidentielle ;  la représentation du CSDM au Conseil national de la transition (CNT) ; la participation à la concertation nationale pour l’élaboration de la charte et de la feuille de route ; la désignation du président de la transition, la prorogation de la date de la dernière élection législative. Il faut ajouter le tout nouveau contrat, signé lors de la troisième conférence nationale avec SAMA qui est une agence de transfert monétique.

Au terme de son intervention, Mohamed Chérif Haïdara a invité les autorités  compétentes  du Mali de revoir le sort  du CSDM conformément aux rôles qu’il joue pour la diaspora malienne  afin de lui octroyer une reconnaissance digne de nom.

DOUMBIA YAH ZANFING

Source: phenixinfo

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct