Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

COVID 19 : L’OMS dénonce la confiscation du vaccin par certains pays riches

 

Pendant que la course au vaccin est lancée en Afrique, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), constate des failles et des inégalités dans l’accès rapide aux vaccins contre la Covid 19, contrairement aux garanties et engagements de plusieurs pays « développés ».

Pour garantir l’accès équitable de tous les pays au vaccin contre la Covid 19, l’OMS avait mis en place une large stratégie multilatérale dénommée (COVAX), qui visait à promouvoir une solidarité vaccinale internationale anti-Covid 19. Cependant, les accords de cette initiative mondiale qui, pourtant a obtenu l’adhésion de plusieurs pays, notamment les plus riches, sont en train d’être contournés.

En effet, c’est du moins ce que dit le Directeur de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus. « la promesse d’un accès équitable (au vaccin) est sérieusement menacée » a-t-il indiqué, mercredi 27 janvier 2021.

Selon le Directeur général de l’OMS, si l’espoir d’un vaccin efficace pourrait apporter un soulagement aux pays riches, il pourrait toutefois creuser davantage d’inégalités entre les citoyens du monde, notamment entre ceux des pays développés et ceux des pays pauvres.

Cette alerte de l’OMS intervient pendant que l’Afrique est en pleine quête de fournisseurs Européens, Chinois, ou Américains pour acquérir le précieux vaccin Covid 19. Au dela de l’Afrique, « une grande partie du monde pourrait être laissée pour compte » observe l’OMS.

La donne inquiète certes, mais donne plus de sens à la dernière session de la conférence des chefs d’Etat de la CEDEAO, tenue par visioconférence, au cours de laquelle, les chefs d’Etat avaient, en quintessence des recommandations, évoqué la question d’une stratégie « africaine » permettant de doter le continent d’un stock de vaccin. Toutefois, cette vision (commune) pour le vaccin anti Covid se heurte à l’urgence du moment, et au défi de la coordination, dont l’Union Africaine devra être garant, pour que le Continent ne subisse pas la « confiscation » ou la « protection » des vaccins, par un nombre important de pays développés, qui ont déjà adapté leur stratégie de lutte contre la Covid 19.

 

Ousmane Tangara

 

Source: Bamakonews

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct