Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

COVID-19 : Plus de 390 milliards de FCFA pour appuyer la fabrication de vaccins en Afrique

L’Union africaine et le CDC Afrique ont annoncé en avril 2021 la fabrication de 60% des besoins de vaccination de routine sur le continent d’ici 2040. Actuellement, l’Afrique ne fabrique qu’environ 1% des vaccins qu’elle utilise.

 

Concernant ce financement conjoint de 600 millions d’euros (plus de 390 milliards de FCFA), qui vise à accroître la capacité de fabrication de vaccins sur le continent africain, la DFC travaille en collaboration avec la banque allemande DEG (filiale de l’Agence allemande de développement KFW), IFC (la branche secteur privé du Groupe de la Banque mondiale) et Proparco ( filiale secteur privé de l’Agence française de développement AFD) pour mobiliser ce financement.

L’enveloppe de financement à long terme de 600 millions d’euros, soumise à la réalisation de certaines conditions suspensives, comprendra 200 millions d’euros pour le propre compte d’IFC, 156 millions d’euros de Proparco, 144 millions d’euros arrangés par la DEG et 100 millions d’euros de la DFC.

Aspen Pharmacare Holdings Limited, est un groupe pharmaceutique de premier plan en Afrique du Sud, qui joue un rôle majeur dans la production de traitements et de vaccins contre le COVID-19 sur le continent africain..

Ce plan permettra de faciliter le renforcement des capacités d’Aspen à produire des vaccins contre la COVID-19, avec une autorisation réglementaire stricte (SRA) et/ou d’utilisation d’urgence de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), y compris le vaccin Johnson & Johnson contre la COVID-19.

Selon le directeur général d’IFC, Makhtar Diop, « en s’associant à Aspen, l’un des principaux fabricants de vaccins en Afrique, et en collaborant avec des partenaires issus de la communauté du financement du développement, le Groupe de la Banque mondiale contribue à la production de vaccins sur le continent ainsi qu’au partage des connaissances et des technologies. Nous espérons que ce partenariat sauvera des vies et contribuera à préparer le continent africain face à de futures crises sanitaires ».

« Les vaccins seront principalement distribués à l’Union africaine, au gouvernement sud-africain et à COVAX.  Cette initiative s’inscrit dans le cadre de l’objectif de l’administration d’augmenter la production de vaccins, d’investir dans l’ingéniosité et la résilience africaines, et d’aider la communauté mondiale à vaincre cette pandémie de COVID-19. Cette initiative s’inscrit dans le cadre de l’objectif de l’administration d’augmenter la production de vaccins, d’investir dans l’ingéniosité  et  la résilience africaines, et d’aider la communauté mondiale à vaincre cette pandémie de COVID-19 », affirme le département d’Etat américain.

Le directeur général du groupe Aspen, Stephen Saad a exprimé « sa reconnaissance de l’opportunité d’obtenir ce financement arrangé par IFC. Les équipes d’Aspen travaillent sans relâche pour optimiser la production du vaccin Johnson & Johnson contre le COVID pour l’Afrique sur notre site de fabrication de Gqeberha, en Afrique du Sud. Nous recherchons activement des opportunités pour étendre et renforcer la fabrication de vaccins contre le COVID sur ce site de production de classe mondiale. Aspen cherche à jouer un rôle significatif en contribuant à l’objectif de répondre à la majorité des besoins de l’Afrique à partir de sites de production situés sur le continent ».

Lire la suite sur L’Indicateur du Renouveau

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct