Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Coupures d’électricité : Bamako crie son « ras-le-bol », Bankass dans le noir, pas de réponses d’EDM

Depuis quelques semaines, les coupures d’électricité deviennent de plus en plus récurrentes à Bamako et dans les capitales régionales. Ces coupures intempestives constatées de jour comme de nuit sont fortement dénoncées par les populations surtout en cette période de canicule. Selon des témoignages, ces délestages causent de nombreux dégâts tant sur les appareils électrogènes des abonnés que sur leurs chiffres d’affaires.

 

Ces coupures intempestives d’électricité surviennent chaque année avec son corollaire de dégâts à la période de forte chaleur. Ces effets sont entre-autres la décomposition des aliments gardés dans les réfrigérateurs, mais aussi et surtout l’électrocution des appareils. Ces délestages ont aussi des conséquences sur la santé, notamment celle des personnes âgées, indiquent des médecins.
Selon de nombreux témoignages, ces coupures d’électricité affectent aussi les chiffres d’affaires des particuliers et même de certaines entreprises. Elles réduisent aussi le rendement dans de nombreux services publics, regrettent des travailleurs à Bamako.

C’est le même constat dans de nombreuses autres localités à l’intérieur du pays. A Bankass, les habitants se trouvent dans l’obscurité depuis lundi dernier (12.04.21). Selon des sources locales, c’est le réseau électrique qui ne fonctionne plus dans la zone.

Ansongo également, dans le nord du pays, la population dénonce le manque d’électricité en plus de la forte chaleur dans la localité.
Beaucoup de questions, pas de réponses d’EDM S.A

Comment expliquer la récurrence de ces coupures intempestives d’électricité dans le pays ? Pourquoi la situation persiste-t-elle depuis des années ? Et quelles sont les solutions ? Toutes nos tentatives pour que la société EDM.sa réponde à ces questions ont été vaines.

Face à cette situation, des abonnés crient leur ras-le-bol et dénoncent une « mauvaise volonté » des autorités à trouver « une solution définitive » à cette situation qui persiste au Mali depuis des années.

Ces coupures à répétition ne sont pas sans conséquence sur l’économie du pays. C’est du moins ce qu’affirment, certains économistes. Selon eux, la seule solution demeure l’indépendance du Mali sur le plan énergétique.

Source : STUDIO TAMANI

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct