Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Communication en période de crise : La presse à l’école du MDAC

L’initiative vise à impulser la perfection et la performance dans la communication institutionnelle sur les thématiques de sécurité dans l’intérêt de la gouvernance du secteur de sécurité.

 

 

Le ministère de la Défense et des Anciens Combattants (MDAC), à travers la Direction de l’Information et des Relations Publiques des Armées (DIRPA), a organisé deux journées d’échanges avec les directeurs de publications des médias nationaux. La cérémonie d’ouverture des travaux s’est déroulée le 10 février 2022, à l’Ecole de maintien de la paix Alioune Blondin Bèye de Bamako (EMP-ABB) en présence de plusieurs chefs militaires. Elle était présidée par le colonel-major Madani Dembélé, secrétaire général intérimaire du ministère de la Défense et des Anciens Combattants, représentant son ministre.

 

Ces journées d’échanges, financées par le Danemark, à travers le Centre pour la gouvernance du secteur de la sécurité (DCAF), vont permettre de développer les enjeux, les problématiques liés à la communication en période de crise. Elles doivent renforcer la collaboration entre l’Armée et les médias et amener les patrons de presse à prendre en compte la sensibilité de l’information militaire et sécuritaire dans la préservation de la cohésion sociale, nationale et du vivre ensemble dans notre pays.

 

A l’issue de ces journées il est attendu des propositions et recommandations, visant à créer un cadre de concertation et de confiance mutuelle avec les directeurs de publications. Cela permettra de promouvoir un environnement favorable aux actions des FAMa, et d’en assurer la compréhension auprès des populations.

 

Le représentant du ministre de la Défense et des Anciens Combattants a souligné que « l’une des préoccupations de l’institution militaire est la promotion d’une communication suffisante et maitrisée des armées dans un contexte marqué par des crises et des doutes qui assaillent notre pays depuis des années. L’information est au cœur de notre politique de défense faisant des journalistes non plus seulement des spectateurs, mais des acteurs clés de la gestion des crises et conflits. La communication de défense est devenue un des éléments essentiels de la stratégie miliaire, face à la globalisation des menaces et au caractère des risques. Cela signifie que l’Armée et les médias dans le contexte de notre pays doivent entretenir des relations si fortes, étroites que l’une ne peut exister sans l’autre. Il ne peut y avoir une promotion de la sécurité sans un espace public nourri par le travail des journalistes ».

 

Le directeur de la DIRPA, Colonel Souleymane Dembélé, pour sa part a affirmé que « “les questions de défense et de sécurité en ce moment suscitent un intérêt particulier auprès des médias qui sont les relais avec les opinions publiques. Selon lui, les journées d’échanges seront une opportunité pour susciter l’intérêt des hommes de médias, afin de favoriser une couverture médiatique positive et augmenter l’estime des opinions publiques nationale et internationale pour les FAMa. Ainsi, la DIRPA s’inscrit dans une dynamique de rapprochement entre l’institution militaire et la presse. Elle privilégie une communication accrue à travers les rencontres périodiques avec les médias sur la situation sécuritaire et les opérations militaires ».

 

« Seule une bonne et efficiente communication permettra d’éviter des amalgames et de déjouer les ruses de l’ennemi. Qui mieux pour effectuer cette immense tâche, si ce n’est les médias. Et, comment bien faire ce travail sans des échanges avec l’armée pour comprendre ce qui se passe, ce qui est important, vital pour la sécurisation des populations », a déclaré le directeur de l’EMP-ABB, le colonel Souleymane Sangaré.

 

Pour le chef de bureau du DECAF, Alexis Ndayizeye, les journées d’échanges du ministère de la Défense et des Anciens combattants constituent « un pas de plus dans les efforts des acteurs du secteur de la sécurité pour la promotion de la gouvernance du secteur de sécurité. Selon lui, l’initiative vise à impulser la perfection et la performance dans la communication institutionnelle sur les thématiques de sécurité dans l’intérêt de la gouvernance du secteur de sécurité ». « DECAF reste engagé à appuyer cette dynamique partenariale entre l’institution militaire et les médias autour des missions des Forces de défense et de sécurité », a conclu M. Ndayizeye.

 

Diallo avec FAMa

 

Source : 22 septembre

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct