Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Commissariat de police du 10ème arrondissement de Niamakoro : Qui veut saboter les actions du commissaire divisionnaire Fatoumata Koné

Arrivée à la tête de ce commissariat avec de grandes ambitions, le commissaire divisionnaire Fatoumata Koné a entrepris des actions de réforme pour le bonheur des populations et des éléments du commissariat.

 

En policière expérimentée, courageuse pétrie de talent, le commissaire divisionnaire Fatoumata Koné, a d’abord procédé au toilletage de la section Carte d’Identite (CI). Là, les civiles qui y travaillaient ont été simplement remerciés par le commissaire, comme pour dire que les choses serieuses commencent et fini le laisser-aller car, un civil n’a pas sa place dans la section Carte d’Identite (CI) d’un commissariat.
Deuxième réforme majeure du commissaire divisionnaire Fatoumata Koné, c’est un changement majeur au niveau du poste de contrôle de Senou qui n’a pas été du goût de certains policiers qui cumulaient les fonctions au niveau de ce poste.

Ces actions initiées pour le bonheur de la population et de ses elements s’emble aujourd’hui n’est pas du goût d’un petit groupe de policiers composé d’officiers et sous-officiers tapis dans l’ombre qui sont en train de mettre du baton dans les roues du commissaire divisionnaire Fatoumata Koné l’accusant de tout les noms d’oiseaux sans aucun fondement. Une méchanceté gratuite pour ternir l’image du commissaire, saper le moral des éléments, et saboter les differents changements opérés pour le bonheur des policiers et de la population.
En faisant aujourd’hui un tour au commissariat de police du 10ème arrondissement de Niamakoro, et en ecoutant certains jeunes du quartier, on comprend aisement que certains éléments du 10ème arrondissement ont une haine innouie contre le commissaire divisionnaire Fatoumata Koné.
Madame le commissaire est-elle en faute. Assurément non. La mutation est un Service et est obligatoire et le schema de l’encadrement technique et la nommination des chefs de sections, et autres font partis des pouvoirs discretionnel du commissaire charge du commissariat.
Du côté des jeunes de Niamakoro, c’est l’incomprehension. « Pourquoi, dénigrer cette brave femme commissaire divisionnaire qui fait bien son travail », s’interroge un jeune.

Qui en veut au commissaire du 10ème arrondissement ? Certaines indiscrétions évoque une manipulation d’une autre commissaire divisionnaire de la promotion 2005 qui tirerait les ficelles pour destabiliser le commissariat de police du 10ème arrondissement. Pour quel intérêt ?

En cette période d’insécurité grandissante, la police n’a point besoin de division en son sein. « L’union fait la force » dit-on. Et le Mali en a plus que besoin aujourd’hui pour faire face aux défis sécuritaires.

Affaire à suivre

Mohamed Kanouté

Mali24

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct