Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Centre National des Œuvres Universitaires (CENOU) : D’importants défis à relever dans la fourniture des prestations devant améliorer la qualité de vie des étudiants selon le rapport du Vegal

Selon le rapport du bureau vérificateur général dont le résumé est mis à notre disposition sur la gestion Centre National des Œuvres Universitaires (CENOU), d’importants défis  sont à relever dans la fourniture des prestations devant améliorer la qualité de vie des étudiants.

Selon le résumé, la vérification de performance du Centre National des Œuvres Universitaires (CENOU) a pour objet la gestion des services aux étudiants inscrits au Mali, par le CENOU. « Les travaux de vérification, sur la période 2017 à 2019, ont porté sur la gestion des allocations financières, la prise en charge socio sanitaire, l’hébergement et la restauration, l’organisation des activités sportives, culturelles, artistiques et de loisirs, l’acquisition des biens et services rentrant dans le cadre de l’amélioration des conditions de vie des étudiants inscrits au Mali. Le volet transport des étudiants n’a pu être examiné par l’équipe de vérification en raison du temps imparti. Elle a pour objectif d’évaluer dans quelle mesure les mécanismes mis en place par le CENOU permettent de gérer les ressources allouées à la fourniture des prestations et contribuent à l’amélioration des conditions de vie des étudiants » a-t-on indiqué dans le résumé.

Selon le rapport, la vérification de la fourniture des prestations aux étudiants par le CENOU a permis à l’équipe de vérification d’identifier des difficultés quant à l’atteinte des objectifs fixés par les autorités au CENOU, c’est-à-dire la fourniture des prestations devant améliorer la qualité de vie des étudiants. Les défis à relever sont énormes. « Les défis majeurs que le CENOU doit relever avec l’appui des plus hautes autorités, sont relatifs à l’accès de la majorité des étudiants à un logement décent ainsi que le retrait des membres de l’Association des Elèves et Etudiants du Mali (AEEM) de toute gestion des activités du CENOU, qui malgré la dénonciation des différents protocoles, qui l’impliquait dans la gestion, demeure toujours une préoccupation majeure », précise-t-on. Aussi, dit-on, la non-fiabilité de son système d’information, surtout sa partie relative à la gestion des allocations financières constitue un risque majeur qu’il faut corriger. « Aussi, pour une gestion optimale des ressources allouées aux bourses, l’octroi de celles-ci ne doit-il pas être conditionné à l’inscription et à la réinscription conformément à la réglementation », lit-on dans le rapport qui précise que « ceci empêcherait les étudiants dont la scolarité est épuisée de rester dans le système dans le seul but de bénéficier de bourses ou de toute autre aide. Le MESRS devrait prendre les dispositions pour interconnecter le CENOU et les rectorats de tous les ordres d’enseignement pour une meilleure traçabilité de l’effectivité de l’inscription, de la scolarité et de la performance de l’étudiant ».

B. G

Source: LE PAYS

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct