Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Ça se passe au grin: Macron prive Assimi d’un triomphe

De l’avis des membres du grin, si Macron avait effectué cette visite au Mali, le Président de la Transition Colonel Assimi Goïta aurait été le premier chef d’État africain qui a su faire plier un Président français à sa guise. Pour eux, le Président français a dû finalement se rendre compte que venir à cette visite sous les conditions du jeune Colonel aurait été synonyme d’une soumission, « d’où son annulation », disent-ils. En effet, le Président de la République française, Emmanuel Macron, devrait se rendre au Mali le 20 décembre dernier pour un entretien avec son homologue malien. Selon les bruits du couloir, en accordant cette visite, ce dernier avait posé ses conditions et a choisi le sujet à débattre.

Il est allé même à renoncer la présence de ses frères du Niger, Tchad, et Burkina Faso qui devraient faire partir de la délégation. « En tout cas si ces rumeurs sont avérées, ça serait une audace jamais vue en Afrique », reconnaissent les membres du grin. Toutefois, avec cette annulation, les membres pensent que Macron a privé le Colonel Goïta d’inscrire son nom dans l’histoire de l’humanité. « Un colonisé qui dicte ses règles a un colonisateur, ça aurait été un beau film », pensent-ils. Cependant, au grin, ils craignent les conséquences que pourront avoir ce bras de fer avec l’extérieur. Les membres restent convaincus que peut-être Assimi et ses hommes ont en tête un plan B pour la résolution de la crise malienne. En tout cas les membres s’abstiennent de tout jugement à ce stade et décident d’observer la suite de ce feuilleton de bras de fer.

Ibrahima Ndiaye

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct