Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Brèves du Lundi 02 Août 2021

ANADEB : L’agence reçoit la visite du Ministre Seydou Lamine Traoré et de l’ambassadeur du brésil au Mali

Le Ministre des Mines, de l’Energie et de l’Eau, M. Lamine Seydou Traoré et l’Ambassadeur du Brésil au Mali ont effectué une visite au siège de l’Agence Nationale pour le Développement des Biocarburants le vendredi dernier. Cette visite avait pour objectif de s’enquérir des progrès réalisés par cette agence qui vient de se doter de nouveaux locaux et de nouveaux équipements dont une mini-station de ravitaillement en huile de pourghère utilisée aussi comme carburant pour ses propriétés de non pollueur. Pour pouvoir mener à bien ses missions, l’ANADEB  a tenu à prendre attache avec les producteurs du jatropha ou pourghère.

Lutte contre le terrorisme : le tchadien Oumar Bikimo, général de division prend le commandant du G5 Sahel

Le 30 juillet dernier, la Base 100 de Sénou a abrité la cérémonie de passation de l’étendard de commandement entre le général de division Oumarou Namata Gazama du Niger et le général de division Oumar Bikimo du Tchad qui est depuis lors devenu pris les rênes du G5. Selon FAma, le général Bikimo est un routier des opérations de maintien de la paix qui, en plus du Mali a servi en Centre Afrique dans le cadre de l’opération régionale de la commission économique des Etats de l’Afrique centrale.

FAma : la 15 ème promotion de L’ESO de Banakoro désormais prête à servir après 24 mois de formation.

La cérémonie de fin de cycle des sous-officiers de la 15ème promotion, fraîchement formée, s’est tenue le vendredi 30 juillet 2021. C’était en présence du commandement général des armées, le général de brigade Oumar DIARRA, ses chefs d’Etats-Majors et directeurs de services. Selon FAma, ils sont 116 sous-officiers dont 02 de la Côte d’Ivoire, O4 du Niger et 02 du Tchad prêts à servir, non seulement au sein des forces armées maliennes mais aussi  de celles des trois pays de la sous- région.

Kita : les agriculteurs face à d’énorme défi

Cette campagne acéricole s’annonce tres difficle pour les agriculteurs de la région de Kita. Aux attaques des chenilles, d’autres problèmes liés au déficit de semences et d’engrais s’ajoutent aux difficultés des paysans. Selon studio Tamani, le chef secteur de l’agriculture  de la région a rapporté que sur une prévision de près de 90 mille hectares, les semences ont été faites sur seulement 669 hectares.

Kita : les fortes pluies endommagent un pont

Les fortes pluies abattues  sur la ville de Kita, dans la nuit du mercredi 28 au jeudi 29 juillet 2021, ont endommagé  le pont sur l’axe principal reliant le centre-ville et le centre de santé de référence. Les autorités locales qui se sont présentées sur le lieu pour constater le dégât ont rassuré selon studio Tamani, de prise des dispositions urgentes pour reconstruire l’infrastructure

San : la planification familiale au cœur des échanges

Lors d’une conférence débat sur la planification, dans la commune urbaine de San, le jeudi 29 juillet 2021, de nombreuses femmes s’engagent à fréquenter les centres de santé communautaires (CSCOM). C’était en présence des responsables des associations féminines, de la jeunesse, des chefs religieux et de villages de San. Selon Studio Tamani, l’évènement  financé par l’Ambassade du Royaume des Pays-Bas a été organisée par l’ONG Walé.

Nara : un policier tué avec son arme de service

A Koulouba un quartier de  la ville de Nara, un policier a été retrouvé mort chez lui Le mercredi  29 juillet 2021. Selon des  sources sécuritaires, de Studio Tamani, l’agent  a été tué par son arme de service. Un drame qui intervient une semaine après l’assassinat d’un autre policier par des inconnus dans la même localité, mais le paradoxe dans ce dernier cas est  ses colocataires, porteurs d’uniformes indiquent  n’avoir entendu aucun bruit.

Lafiabougou : Six policiers  arrêtés après une bavure policière

Sur  instruction du juge du 2è cabinet du tribunal de la Commune IV du district de Bamako, six policiers ont été arrêtés et déférés à la maison centrale d’arrêt de Bamako (MCA),  le mercredi dernier. Ces policiers sont reprochés d’être  présumés auteurs de la mort du jeune Abdoulaye Keïta dit Thiam, lors de l’incident entre une équipe de patrouille de la Brigade anti criminalité (BAC) et les jeunes du quartier de Lafiabougou  dans  la nuit du mercredi 21 juillet dernier. Un incident survenu  suite à la poursuite d’un véhicule non immatriculé par  cette équipe de patrouille de la police. Ils  sont  désormais poursuivis pour «meurtre, coups mortels, blessures volontaires et involontaires» selon les des sources judiciaires.

Affaire du journaliste Birama Touré : l’ex directeur de la SE, Le général Moussa Diawara placé sous mandat de dépôt

Dans l’affaire du journaliste disparu 2016, Birama Touré, l’ancien directeur de la Sécurité d’État, le général Moussa Diawara a été placé sous mandat de dépôt le  jeudi, dernier. Il est inculpé  pour «complicité d’enlèvement, de séquestration et de tortures» par le 1è cabinet du tribunal de Grande instance de la Commune IV du District de Bamako, le  jeudi, dernier. Selon Amap, des sources proches du dossier affirment  que le haut grade  est détenu dans un lieu différent de la prison centrale de Bamako. A noter que dans cette affaire, le tribunal de la commune IV a déposé un mandat d’arrêt international contre le fils de l’ancien président de la République, Karim Keïta qui vit en Côte d’Ivoire depuis la chute de son père le 18 aout 2020.

Insécurité au Mali : des attaques repoussées par les  Casques bleus

Le mercredi 28 juillet 2021, les casques bleus de la Minusma ont « vigoureusement » repoussé deux attaques contre leurs patrouilles. C’est dans un communiqué publié le jeudi dernier, que la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) a donné l’information.  Selon des sources Onusienne, le premier accrochage a eu lieu  à Kidal, au Nord du Mali, au cours duquel, « un véhicule blindé a été endommagé » et La seconde attaque est survenue, selon la Minusma, « dans une zone où la MINUSMA avait désamorcé plus tôt dans la journée un engin explosif improvise », au nord de Douentza. Mais, « la réaction vigoureuse de la Force de la Minusma a permis d’éviter toute perte en vie humaine », selon Myriam Dessables, porte-parole de la mission.

Source: LE PAYS

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct