Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Boubou Cissé aux groupes armés à Kidal: « Ce n’est qu’avec la confiance mutuelle que nous pouvons capitaliser nos efforts »

Le Premier ministre Dr. Boubou Cissé a signifié aux groupes armés à Kidal que ce n’est qu’avec la confiance mutuelle que nous pouvons capitaliser nos efforts.

 

Le Premier ministre, Chef du gouvernement, a rencontré le jeudi 5 mars dans la salle de conférence du gouvernorat de Kidal, les responsables de la CMA et de la Plateforme, au titre des mouvements signataires de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation issu du Processus d’Alger.

Au cours de la rencontre, plusieurs points ont été exposés avec au centre des débats, l’état de la mise en œuvre de la nouvelle armée reconstituée, celle des dispositions d’ordre sécuritaire et humanitaire de l’Accord ainsi que les conditions de la tenue des élections législatives prévues à la fin de ce mois de mars.

Il a été également question des mesures d’accompagnement en termes d’infrastructures et d’investissements sociaux nécessaires à la consolidation de la paix et au retour des déplacés dans leurs localités respectives.

Les signataires de l’Accord se disent disposés à respecter les résolutions et recommandations du Dialogue national inclusif et exhortent le gouvernement à accélérer la cadence afin que le chronogramme qui en est issu, soit rapidement pris en charge et que soit consolidé le cadre de confiance ainsi établi.

Quant au président des autorités intérimaires, il axera son intervention sur les besoins urgents et spécifiques des populations de la région de Kidal, avec en tête la réalisation de la route Kidal-Bourem, l’accès permanent à l’eau potable, à l’éducation ainsi que l’appui aux centres de santé en personnel, en équipements et en produits pharmaceutiques de première nécessité.

réalisation de l’armée nationale reconstituée et leur implication dans l’organisation de son voyage.

Il a mis l’accent sur la restauration d’un climat de confiance entre l’État et les groupes armés signataires d’une part, et d’autre part entre l’État et les populations elles-mêmes.
Le Premier ministre a conclu son intervention en exhortant les participants à bâtir ensemble un cadre de collaboration franche et sincère.

Car selon lui, « ce n’est qu’avec cette confiance mutuelle que nous pouvons capitaliser nos efforts individuels et collectifs pour créer un environnement sûr et de meilleures conditions de vie pour l’ensemble des populations maliennes ».

Icimali avec Primature

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct