Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Axe Ansongo-Gao : Deux policiers enlevés puis exécutés

L’insécurité galopante dans la région de Gao, précisément à Ansongo continue de faire des victimes. Ces dernières semaines, ce sont deux policiers qui ont été exécutés par des ravisseurs, après avoir été enlevés la veille de ce drame.

 

Les faits. Le jeudi 14 octobre 2021, deux policiers en partance pour la relève à Labbezanga (FAFA) (Ansongo) ont été enlevés par des bandits armés non identifiés. Ils ont été retrouvés morts 24 heures plus tard.

Une source policière, parlant de l’identité des deux policiers tués, soutiendra que l’un, l’Adjudant Mohamed Ag Allassane, de la promotion 2006 et l’autre, le Sergent-chef de police Moussa Dembélé, de la promotion 2008, étaient tous en service au commissariat d’AnsongoAvant d’indiquer que ce jour du 14 octobre, lesdits policiers étaient à bord de leur véhicule personnel, lorsque se dirigeant vers la frontière passant parLabbezanga, ils se voient braqués et fouillés par des hommes armés, avant d’être enlevés.

« Le vendredi 15 octobre, la population riveraine de ladite zone, a annoncé avoir découvert deux corps sans vie. C’est ainsi que la hiérarchie s’est déplacée pour aller constater la présence des corps et c’était malheureusement les corps des deux policiers enlevés » a-t-elle regretté. Et la source policière d’indiquer que pour le moment, ils ignorent les raisons pour lesquelles, les ravisseurs ont exécuté ces deux policiers.

Quant à la source locale, celle-ci précisera que pour se rendre au service,  les policiers du commissariat d’Ansongo  empruntent  habituellement les bus. Mais, poursuit-il, le policier Ag Allassane disposant d’un véhicule, a bien voulu se rendre à la garde avec son collègue Dembélé par ses propres moyens.« C’est au cours du chemin qu’ils ont été enlevés et tués par ces hommes armés. Nous sommes sous choc et c’est grave, ce qui se passe chez nous  » a-t-elle déclaré.

Comme si cela ne suffisait pas, la même source dira que  le matin du 16 octobre, des particuliers quittant Labbezanga, ont échappé à une attaque des bandits armés, qui ont ouvert le feu sur ces personnes. « Dans cette altercation un passager par derrière a été gravement blessé » a ajouté ladite source.

Ces évènements surviennent au moment où deux braqueurs ont été récemment arrêtés par les Fama sur le tronçon Ansongo-barrage, à une quinzaine de kilomètres de ladite ville. Sur 6 bandits, les Fama ont pu arrêter un,  deux ont perdu la vie, les 3 autres ont pris la poudre d’escampette

Lamine BAGAYOGO

Source : Mali Horizon

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct