Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Attaque de Tessit : les FAMa découvrent un soutien extérieur aux terroriste

Du 07 août au 08 août 2022, les Forces armées et de Sécurité du Mali ont vécu des moments éprouvants sur les différents théâtres d’opérations dans la lutte contre le terrorisme. Alors que la Police nationale a perdu six éléments dans une explosion le 07 août 2002, l’armée malienne, quant à elle, a perdu une vingtaine d’hommes dans l’après-midi du même jour. Cela, dans une attaque perpétrée dans la zone de Tessit. Un week-end infernal donc.

Dans un Communiqué, la direction générale de la Police nationale a déploré une perte énorme. En effet, le 07 août 2022 vers 10 heures, la relève descendante du poste de Police des frontières de Sona a heurté un engin explosif suivi de tirs nourris d’assaillants ‘’non encore identifiés’’. « Le bilan est de cinq policiers tués, un blessé et trois portés disparus. Une mission des Forces de Défense et de Sécurité, dépêchée sur les lieux est en train de procéder au ratissage de la zone et rechercher activement les portés disparus », précise le communiqué.
Le 08 août 2022, une autre attaque subite a visé les Forces armées maliennes dans la localité de Tessit. Une atrocité qui a coûté la vie à dix-sept soldats, vingt blessés et sept portés disparus selon un bilan provisoire. « L’État-major général des Armées informe l’opinion que le 07 août 2022 vers 15h00, les unités FAMa de Tessit, dans leur mission de protection des populations ont réagi vigoureusement à une attaque complexe et coordonnée des groupes armés terroristes, vraisemblablement de l’État islamique dans le Grand Sahara (EIGS) et bénéficiant d’un appui drones et artillerie avec un usage des explosifs et véhicule piégé. Au cours des violents combats dans la localité, les FAMa ont fait preuve de professionnalisme en privilégiant et en priorisant la sécurité et la protection des populations. »
Une lourde perte côté FAMa !
Dans le même communiqué, l’État-major général des Armées donne un bilan provisoire assez lourd et susceptible d’évoluer : « Le bilan, toujours provisoire et susceptible d’évoluer, se présente comme suit : côté ennemi : 07 morts, 07 motos détruites et un nombre inconnu de morts et blessés emportés par les assaillants. Côté ami : 17 morts et 22 blessés, 09 portés disparus FAMa, 04 civils tués, et d’importantes pertes matérielles dont 03 véhicules détruits et des dommages sur d’autres véhicules, les installations FAMa et les habitations des civils. Les recherches et évaluations sont en cours », peut-on lire dans le communiqué.
Un appui majeur et une expertise extérieure
Dans le même communiqué, l’État-major général des Armées dit avoir découvert un soutien extérieur aux terroristes au cours de l’attaque. « L’État-major général des Armées salue le professionnalisme des FAMa qui a permis de préserver la vie de plusieurs civils exposé au combat. Les opérations clandestines et non coordonnées de survol enregistrées par les FAMa, hier (07 août) et aujourd’hui (08 août), confirment la thèse que les terroristes ont bénéficié d’un appui majeur et d’une expertise extérieure », précise-t-il dans le communiqué.
L’État-major général des Armées déplore les victimes civiles malgré les efforts des unités et s’incline devant la mémoire de toutes les victimes et militaires et souhaite prompt rétablissement aux blessés. « Cette attaque, visant doublement les FAMa et les civils, s’inscrit dans les modes d’actions désespérées entrepris par les terroristes depuis un certain temps », ajoute le communiqué.
Amadou Kodio

Source : Ziré

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct