Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

43è PROMOTION DE L’EMIA : Le Sous-lieutenant Tiécoura Tougouté a brillé

Le Sous-lieutenant Tiécoura Oumar Tougouté, major de la promotion du cycle spécial avec une moyenne générale de 16,625 /20 a été brillant tout au long de son cursus scolaire.

 

Né le 16 novembre 1996 à Sougalaso dans le cercle de Koutiala, sous-lieutenant de l’armée de l’air, Tiécoura est ingénieur en propulsion aéronef. Il obtint son diplôme en République populaire d’Algérie après un parcours exceptionnel à l’école fondamentale et secondaire.

Ce résultat obtenu ne surprend guère les responsables scolaires dans la mesure où le jeune Sous-lieutenant s’est toujours classé 1er de sa classe. Issu d’une famille d’enseignant, le Sous-lieutenant Tougouté, selon ses directeurs, a été un élève exemplaire. Courageux, intelligent et respectueux envers ses professeurs et pairs, il ne quittait pas son cahier. Matin et soir, l’élève Tougouté, à en croire ses camarades de classes, n’avait d’autres occupations que d’apprendre ses leçons.

Fils de Oumar Tougouté, conseiller pédagogique à la retraite au Centre d’animation pédagogique de Dioïla et de Fanta Traoré, Tiécoura est inscrit à l’école fondamentale Sokoura B2 de Dioïla en 2000. De 2004 à 2010, il est transféré à l’école fondamentale Ba Fanta Sangaré de la ville de Dioïla où il passe ses examens de Certificat de fin d’études de l’enseignement primaire (CEP) en 2007 et le Diplôme d’études fondamentales en 2010, premier du Centre d’Animation pédagogique de Dioïla en ces années.

Après son succès au DEF, il est orienté au Lycée Dowélé Mariko où il obtint son baccalauréat en 2013 dans la série Science exacte avec mention assez bien. Selon les informations, à l’exception du 2è trimestre en 8è année où il s’est classé 2è, le courageux élève a toujours été 1er de sa classe tant du fondamentale que du secondaire.

Inscrit à la Fseg, il obtint son Deug 2 en 2015. Concomitamment avec l’université, l’étudiant passe au concours d’entrée à l’Institut de Formation des Maître (IFM) de Bamako, tout en décrochant le diplôme de l’IFM dans la spécialité Math-Physique-Chimie (MPC). Il est aussi admis au concours d’entrée à l’Institut international des assurances et l’Institut national de Formation en Science de la Santé (INFSS). L’étudiant rodait autour de quatre écoles. DEUG et diplôme de l’IFM en poche, Tiécoura Tougouté tout comme le parrain de la promotion, Feu Général Amadou Toumani Touré a été enseignant.

En 2016, il est retenu parmi les dix premiers d’un concours d’entrée à l’Armée de l’air parmi près de 400 candidats. Envoyé en Algérie après son admission dans l’armée de l’air, il subit une formation militaire d’une année puis effectue trois ans dans la spécialité propulsion aéronef. Il sort ingénieur en propulsion aéronef avec une moyenne générale de 16,625 /20.

La sortie de plus de 100 jeunes officiers de la 43è promotion de l’Ecole militaire inter Arme de Koulikoro renforcera l’effectif de notre force de défense afin de lutter contre le terrorisme dans notre pays.

L’éducation est la meilleure chose que l’on puisse donner à son enfant. Cet exemple doit inciter la jeune génération à une prise de conscience dans leur cursus scolaire.

Abou Kamara

Source : Mali Tribune

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct