Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

1ère édition de la Huawei ICT Competition au Mali : Sous le signe de l’expansion des TIC en Afrique de l’Ouest (Message)

Le 31 août 2021, Huawei annonce fièrement l’ouverture de la première édition de son ICT Competition au Mali. Le concours a été organisé conjointement avec le Ministère de la Communication, de l’Économie Numérique et de la Modernisation de l’Administration, le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, la société Moov Africa Malitel, et enfin, la société Orange Mali.

 

Cette première édition vise à accompagner le Mali dans sa promotion des jeunes talents en technologies de l’information et de la communication (TIC), ainsi qu’au rôle moteur de la jeunesse dans le développement technologique du pays. Cette première édition au Mali s’inscrit également dans l’ambition de Huawei de réduire la fracture numérique en Afrique en permettant à la jeunesse ainsi qu’à l’ensemble du continent d’en bénéficier.

Se tenue le 21 décembre 2021 la cérémonie de remise des prix, clôturant ainsi cette première édition de la Huawei ICT Competition au Mali.

Sous le thème « Connection, Glory, Future », le concours a rassemblé plus de 500 étudiants issus de plus de 15 universités et écoles supérieures, venant d’horizons académiques différents. Soumis à un examen préliminaire, 100 ont été sélectionnés pour participer à une formation de deux semaines afin de les préparer à la certification.

Suite à l’examen de certification, les 50 meilleurs étudiants ont été sélectionnés afin de participer à la compétition nationale. 27 meilleurs étudiants ont réussi le programme Seeds for the Future et 10 parmi eux sont récompensés. Une fille a été sélectionnée parmi les 10 vainqueurs de ce concours. Dans un objectif de réduire la fracture numérique entre les sexes, Huawei a organisé une remise des prix « Outstanding woman » pour encourager les filles maliennes à adopter une carrière scientifique et technique.

A l’issue de la cérémonie, le premier lauréat, représentant des étudiants, Youssoufa Sidibe s’est dit heureuse et honorée d’être présente à cette cérémonie : « Huawei, à travers cette compétition nous a offert une opportunité inouïe d’avoir à la fois une formation, une certification, une chance de faire un stage, et bien sûr l’occasion de se mesurer aux autres. » Ravie de l’expérience qui lui a été offerte avec ce concours et le programme « Seeds for the Future », Youssoufa Sidibe « espère voir plus d’engouement de la part des jeunes évoluant dans ce domaine à la prochaine édition car cette compétition est faite pour eux. »

Étaient présents lors de cette cérémonie de clôture, Dr. Diarra Haby Sanou, la Secrétaire Générale du Ministère de l’enseignement supérieur et de la Recherche Scientifique, M. Souhahebou Coulibaly, le Conseiller Technique du Ministère de la Communication, de l’Économie Numérique et de la Modernisation de l’Administration, M. Gaoussou MAIGA, Directeur des Infrastructures et Systèmes de Moov Africa Malitel, Ainsi que le Recteur de l’Université des Sciences, des Techniques et des Technologies de Bamako(USTTB) et le Directeur Général de l’École Nationale d’Ingénieurs Abderhamane Baba Touré (ENI-ABT). Ces derniers ont remis les certificats du programme Seeds for the Future, et les prix suivants aux 10 meilleurs :

• Les 3 premiers ont reçu chacun un ordinateur portable offert par la société Moov Africa Malitel (Premier Prix). Ils représenteront le Mali à la compétition régionale regroupant les 10 pays d’Afrique de l’Ouest, qui se tiendra en février 2022.

• Les 3 suivants se sont vus offrir un téléphone Huawei (Deuxième Prix),

• Les 4 derniers étudiants ont reçu des bracelets de la part de l’équipementier chinois.

La société Moov Africa Malitel offrira 5 stages et Huawei offrira 6 stages aux lauréats.

Par ailleurs, les 100 étudiants sélectionnés à l’issue de l’examen préliminaire ont également reçu un certain nombre de prix. Lors de la formation, la société Moov Africa Malitel avait offert « 100 puces Moov et 5000 F de forfait internet, 100 T-shirts et 100 casquettes ».

Outre les étudiants, deux établissements d’enseignement supérieur ont également certifiés comme Huawei ICT Academy. Il s’agit de l’Université des Sciences, des Techniques et des Technologies de Bamako (USTTB) et l’École Nationale d’Ingénieurs Abderhamane Baba Touré (ENI-ABT). Cette certification fait suite aux scores brillants obtenus par les étudiants inscrits dans ces établissements.

Dr. Diarra Haby SANOU, Secrétaire générale du ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, s’est dit réjouie de l’organisation de la Huawei ICT Competition au Mali qui « Nous nous réjouissons de l’organisation de la Huawei ICT Competition qui contribue à renforcer les capacités numériques de nos étudiants, du public comme du privé, afin de les doter de compétences dont ils auront besoin pour s’insérer dans le marché du travail, pour pouvoir influencer l’économie globale en développant les applications innovantes dont l’Afrique a besoin et le mali en particulier».

Dans son allocution, Monsieur Souhahebou COULIBALY, Conseiller technique du Ministère de la Communication, de l’Économie Numérique et de la Modernisation de l’Administration a également adressé ses félicitations à Huawei pour l’engagement constant du Groupe à accompagner le développement socio-économique de l’Afrique. Conscient du potentiel des TIC pour rattraper le retard de développement au Mali, Monsieur Souhahebou COULIBALY a appelé à l’intensification de la collaboration entre Huawei et le ministère de la Communication, de l’Économie Numérique et de la Modernisation de l’Administration.

Huawei en Afrique, un partenaire engagé dans le développement des talents locaux dans le domaine numérique

Lancée en 2015, la Huawei ICT Competition est un concours annuel international, dont l’objectif est de révéler et de développer les nouveaux talents dans le secteur des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC). L’édition de 2020 a attiré plus de 150 000 étudiants venant de 2 000 écoles de plus de 80 pays à travers le monde.

Cette année, en 2021, plus de 170 000 étudiants se sont inscrits dans le monde entier. Véritable porte d’entrée vers les métiers du numérique et du digital, la Huawei ICT Competition offre aux étudiants la possibilité d’être formés, puis certifiés et de réaliser des stages afin de développer de nombreuses compétences permettant in fine de se distinguer dans le milieu professionnel.

À travers ce concours, Huawei souligne le rôle majeur et primordial de la jeunesse dans l’avenir du continent, à l’heure où l’Afrique s’engage de plus en plus dans l’ère numérique et de la digitalisation. Pour le Directeur général de Huawei Mali, Monsieur August DONG, cette compétition est pour Huawei « un moyen différent de fournir plus de connaissances aux étudiants et de les inspirer à poursuivre leurs intérêts dans les TIC, de leur permettre d’acquérir les compétences et connaissances nécessaires à leur avenir. »

L’importance de la transformation numérique a notamment été mise en exergue avec la crise de la Covid-19, cette dernière n’ayant de cesse « de souligner le caractère fondamental du numérique dans notre vie quotidienne » d’après les mots prononcés par Monsieur August DONG, Directeur général de Huawei Mali.

Rappelant le rôle majeur que le digital est amené à jouer en Afrique dans les prochaines années, Monsieur DONG a rappelé que la construction d’un écosystème de TIC à long terme doit se renforcer au Mali. En effet, les graines que nous semons aujourd’hui sur le sol de la création de talents dans le secteur des nouvelles technologies au Mali vont certainement s’agrandir, jusqu’à ce que des arbres majestueux poussent dans l’écosystème numérique malien.

Enfin, dans le contexte de la quatrième révolution industrielle avec l’avènement de la 5G, l’essor de l’intelligence artificielle et du cloud computing, la cybersécurité prend une nouvelle importance, notamment sous le prisme de la crise de la Covid-19. Cette thématique a ainsi été l’une des composantes importantes de cette première édition de la Huawei ICT Competition au Mali.

En effet, la sécurité des données et la protection de la vie personnelle revêtent une importance cruciale. C’est pourquoi, Huawei a intégré des exigences de cybersécurité dans divers processus de services numériques pour assurer les meilleurs standards de transparence. Dans cet objectif, Huawei cherche à assurer au mieux la sécurité des réseaux de ses clients et de ses activités commerciales et met ces exigences avant ses propres intérêts commerciaux.

La Rédaction

Source : L’ESSOR

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct