Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Vieux Farka Dédicaces ses ŒUVRES: L’unité nationale célébrée dans la diversité culturelle

Après l’Institut français du Mali (IFM, ex CCF/Centre culturel français de Bamako) le 12 avril 2019, Bouréima dit Vieux Farka Touré a poursuivi la dédicace de ses albums au Club Africa Espace de Bamako-Coura (Ex Mandingo) le vendredi 3 mai 2019. Un événement parrainé par Amadou Diadié Sankaré (SAER-Emploi, Mali Créances), l’inamovible gardien du Temple de la dynastie Ali Farka Touré.
Une grande et agréable soirée qui a vu des invités de marque (Cheick Tidiane Seck, Koko Dembélé, Baba Salah Cissé, Nabintou Diakité, Kankou Kouyaté, Kader Tarahani, Afel Bocoum, Sidiki Diabaté & Balla Diabaté, Master Soumi, Petit Goro, Songhoy Blues, Toumani Diakité, Espoir de Niafunké, Mahamadou Diabaté DG, Sékou Maïga, Nakou Dramé) défiler aux côtés du jeune talent pour tenir le public en haleine.


Pour renouer avec le public malien, Vieux Farka a donc décidé d’organiser des concerts pour dédicacer ses œuvres. D’abord à l’Institut français du Mali (IFM) le 12 avril 2019, puis au Club Africa Espace. «Fondo» (Six Degrees Records, 2009), «The Secret» (Six Degrees Records, 2011), «Mon Pays» (Six Degrees Records, 2013) et Samba (Six Degrees Records, 2017) sont les œuvres concernées. Le show du vendredi 3 mai au Club Africa était riche en symboles.

Ce spectacle nous a encore rappelé que la musique adoucit non seulement les mœurs, mais réconcilie aussi les cœurs et les esprits, rapproche les cultures… construit des passerelles entres les peuples. Branche solide des arts et de la culture, c’est un ciment de l’unité nationale à l’image de Kader et Vieux Farka qui dialoguent et communient à l’aide des notes fascinantes de leurs guitares.

Barou Diallo, Baba Salah et Vieux Farka sur une même scène pour entonner Amadraï du bluesman du désert. Tout un Symbole ! Tout comme voir Afel Bocoum, l’héritier de la dynastie, montrer la voie à suivre pour perpétuer l’immense héritage (répertoire) du regretté Ali Farka Touré.

Ce concert a en tout cas démontré que le brassage ethnique et le métissage culturel constituent des ciments de la société malienne. Notre pays, poussé au bord du chaos pour des intérêts sordides, est source de diversités artistiques comme ces guitares héros (le grand maître Koko Dembélé, Afel Bocoum, Barou Diallo, Oumar Konaté, Kader, Baba Salah Cissé, Toumani Diakité et Vieux Farka lui-même) qui ont égayé les invités de Vieux Farka Touré et du Club Africa Espace ce 3 mai 2019.

Fils du célèbre Ali Farka Touré, Bouréima «Vieux» Farka Touré est né en 1981 à Niafunké. Son premier, album «Fondo , a figuré dans la sélection musicale de «The Wall Street Journal» et de «The Village Voice». Et le jeune héritier avait a été invité à la cérémonie d’ouverture de la coupe du monde FIFA «Afrique du Sud 2010». Il a ainsi partagé la scène avec des célébrités comme Shakira, Alicia Keys et K’naan.

Dans ses œuvres, Vieux Farka Touré relie le blues aux cultures africaine et américaine, mêlant ainsi modernité et tradition. Bonne chance à Vieux Farka pour la suite de sa carrière que nous souhaitons encore plus brillante avec plusieurs Grammy Awards à l’appui !

Moussa Bolly

Source : Le Matin

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct