Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Urgent Mali: 3 morts et plusieurs villages du centre sous menaces d’attaques

Après l’attaque terroriste contre des villages de la communauté Dogons qui a fait plus de trente morts, le 1er juillet derniers, plusieurs villages dans le centre du Mali sont menacés de représailles. Ce dimanches des attaques ont fait plusieurs morts, des blessés et des personnes enlevées.

Ce 5 juillet, au moins trois personnes ont été tuées dans une attaque contre un véhicule à Koundaga, sur la route, entre Sevaré et Bandiagara, au centre du pays. Ce même dimanche vers 7h, dans la région de Gao, des présumés combattants de l’organisation Etat islamique au grand sahara (EIGS) ont fait irruption dans le village de Haroum, 10 km au sud de Tessit, dans le cercle de Ansango. Les assaillants ont incendié des maisons, des vehicules avant d’enlever trois habitants dont deux fils du chef du village.

Alors que dans le centre du Mali, plusieurs villages sont menacés d’attaques des hommes armés. Une source affirme à Nord sud journal que des combattants de Dan na ambassagou, lourdement armé avec Youssouf Toloba à leur tête ont encerclé le petit village de Berdossou, dans le cercle de Koro. Des crépitements d’armes se font entendre autour du même village. Contacté par Nord sud journal, le porte-parole de Dan na ambassagou, Benjamin Sagala affirme n’est pas être informé de cette opération, cependant, il annonce la présence  » des groupes armés terroristes autour des villages Dogons de Kourkanda, dans le cercle de Bankass, et Boron, dans le cercle de Koro ».

Ces mouvements des groupes armés interviennent à quelques jours de l’attaque de plusieurs villages dogons, le 1er juillet dernier et qui avait qui fait plus de 30 morts parmi la communauté dogon et au moins 9 soldats maliens.

Nordsudjournal

 

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct