Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

UNIVERSITE DELTA C: L’honorable Fatimata Niambali valide son Master 2 avec la mention « TRES BIEN »

Samedi dernier, le jury de l’université DELTA C avait en face une étudiante un peu spéciale : l’honorable Fomba Fatimata Niambabi . L’élue de SAN réussira sa soutenance autours des jumeaux mendiants dans nos rues.

 

La grande salle des lieux a été envahie de monde. De la famille aux amis et quelques collaborateurs, personne ne voulait se faire compter la soutenance (Master 2) de la députée. Après plus d’une année d’études, Mme Fomba Fatimata Niambabi venait de finir une formation en gestion de projets , politique et programme de développement. La fin de son cycle passait obligatoirement par l’étape du mémoire.
Ainsi, l’honorable Niambali retiendra le thème « Mendicité : le cas des jumeaux ». Pour l’occasion, le jury des 3 Professeurs éminents de DELTA C, était présidé par Dr Yaranga Coulibaly. L’élue qui n’était pas dans ses habits de parlementaire mais d’étudiante disciplinée, aura évoqué durant plus de deux heures d’horloge, les contours de sa thématique. Tout d’abord, elle appellera à faire la part des choses entre les enfants DE la rue et DANS la rue.
Il s’agirait de ceux-là vivant dans la rue d’une part, tandis que la seconde catégorie est différente : ce sont des enfants qui utilisent la rue pour besoin de mendicité et divers. La finalité est que ces tout-petits se retrouvent victimes de leur métier. Alors qu’ils sont entrain de demander l’aumône, ils se font surprendre par les feux tricolores : ce qui ne peut que provoquer l’irréparable. Dans plusieurs cas d’accidents, les auteurs prennent la tangente les laissant à leur propre sort.
La mendicité des enfants reste un business qui ne dit pas son nom selon Mme Fomba. A titre d’exemple, le cas des talibés où les parents ignorent parfois les supplices que vivent leurs progénitures auprès des Maîtres-coraniques. Les procréateurs ne se donnent pas la peine de venir aux nouvelles ouvrant ainsi la porte à tout genre d’exploitation. Les mentors des jeunes mendiants sont parfois conscients de l’existence des textes l’interdisant. Mais puisque l’Etat n’a jamais pris le taureau par les cornes afin de mettre aux arrêts les concernés, ils ne sont pas inquiétés.

Les jumeaux, de la culture à la simulation

La conférencière du jour a rappelé que l’exposition des jumeaux est d’ordre culturel. Selon certaines périodes de l’année, il était important voire vital de faire des dons aux jumeaux. C’est malheureusement, cette tradition qui s’est déportée en zone citadine et pris une autre tournure. L’honorable Fatimata Niambali a mis en avant une chose : le système des faux jumeaux ou jumeaux loués. Ainsi, la majorité des jumeaux que nous voyons quémander ne le sont pas en réalité.Les enquêtes de celle qui décrochait son Master 2 en gestion axée sur le résultat ont abouti à des révélations fracassantes. Il s’avère que des individus prennent des enfants qu’ils habillent de la même manière sans que ce soit des jumeaux. Et le soir, ceux-là qui les ont conduits partagent l’argent récolté avec les vrais parents ou les bailleurs d’enfants. Cela voudrait donc dire que devient jumeau qui veut du fait de la cupidité de certains. Après le retrait du jury qui durera une vingtaine de minutes, le verdict tombera enfin ! Les arguments et la maîtrise du sujet ont eu raison du panel des Professeurs qui décernera la mention « TRES BIEN » à Mme Fomba Fatimata Niambali qui, du coup, valide son Master 2 en gestion de projets, programme de développement axé sur les résultats. Cela, sous des applaudissements et une forte dose d’émotions auprès de l’audience venue la soutenir. Désormais, l’étudiante sortante de DELTA C vient de décrocher un nouveau diplôme. Chose utile dans un Mali où la promotion des femmes leaders est monnaie courante. Le temps nous dira car nul ne sait où conduira ce Master transversal. A sa famille politique d’apprécier ainsi que le Chef de l’Etat IBK qui se doit d’être fier de son elue.

Idrissa Keïta

 LE POINT DU MALI

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct