Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Transformation du lait : La ferlait de Mopti dotée d’une unité mobile

Sa valeur est d’environ 200 millions de Fcfa entièrement financés par la Coopération Suisse. Le projet a été exécuté avec l’accompagnement de vétérinaires sans frontières Suisse

Le ministre délégué auprès du ministre du Développement rural chargé de l’Élevage et de la Pêche, Youba Ba, a procédé, hier, au siège du Projet de développement et de valorisation au Mali (Prodevalait), à la remise d’une unité mobile laitière au Conseil régional de Mopti. C’était en présence du président du conseil régional, Abdoulaye Garba Maïga, de la représentante de la Coopération suisse, Sonia Carletti et du président de la Fédération régionale des producteurs de lait de Mopti (FERLAIT), Amadou Boly.

D’une d’environ 200 millions de Fcfa entièrement financée par la Coopération Suisse et valeur régionale avec l’accompagnement de vétérinaires sans frontières Suisse sous l’égide du Conseil Mopti au profit de la FERLAIT, cette unité mobile laitière rentre dans le cadre du Programme d’appui au secteur de l’élevage au Mali (PASEM). This Unit mobile laitière qui constitue la deuxième expérience en Afrique après l’Ouganda vise à soutenir le développement de la filière lait et le gouvernement du Mali dans l’opérationnalisation de la politique de développement de l’élevage.

La FERLAIT est constituée de 166 coopératives, 6 unions de cercle 1603 membres autour de 27 centres de collectes. Selon son président, son organisation d’éleveurs est bien disposée à porter et à rentabiliser cette unité mobile pour le bonheur des éleveurs de la Région de Mopti. « Aller prendre du lait pratiquement jusqu’à Douentza ou jusqu’à Djenné, si sur une unité qui est mobile sur un véhicule cela peut nous permettre de prendre du lait jusqu’à Douentza de le transformer et de l’amener jusqu’à Konna pour le revendre. De là-bas, on peut le transformer puis l’amener à Sévaré pour le revendre. Et aller le collectionner à Djenné, c’est donc pour vous dire que c’est une grosse épine qui a été enlevée de nos pieds », a expliqué Amadou Boly.

De son côté, le président du Conseil régional de Mopti a expliqué qu’avec cette unité mobile, l’accès à certaines zones enclavées sera rendu possible. « Maintenant, on peut facilement faire un tour dans une zone et on collecte tout le lait et on le ramène à un autre point. Il y a beaucoup de points de collecte de lait avec d’autres partenaires. Cette unité vient combler un vide », a souligné Abdoulaye Garba Maïga, avant de remercier la Coopération Suisse et tous les acteurs qui ont concouru à la réalisation de ce projet. Pour la responsable du domaine de développement rural et sécurité alimentaire de la Coopération suisse, dans l’opérationnalisation de la politique de développement et de valorisation de la production laitière au Mali, cette Unité va permettre de collecter le lait des éleveurs pasteurs, de connecter, de collecte et de distribution du lait local dans la Région de Mopti. Espérant que ce projet contribue au renforcement des interventions du secteur privé dans les filières d’élevage et à booster l’économie locale et régionale de Mopti, Sonia Carletti a félicité le gouvernement du Mali qui a contribué au financement de ce projet par l’exonération des équipements. Selon le ministre délégué, la construction, l’équipement, d’infrastructure de production et de transformation s’inscrivent en ligne droite des missions, du ministère du Développement rural pour améliorer la production et la productivité animale en vue de renforcer l’économie locale . à cet effet, dit-il l’état avec l’appui de ses partenaires s’emploie à améliorer les surcuits de commercialisation pour accélérer l’accès au marché et satisfaire la demande croissante des consommateurs urbains et ruraux en lait et produits laitiers. « Face à l’explosion démographique et l’urbanisation rapide, l’accès au marché est devenu une préoccupation majeure, il est encore davantage pour les localités situées dans le bassin central du Niger confronté à l’insécurité, à la réduction des espaces pastoraux et autres entraves à la mobilité des animaux. Dans ce contexte, la facilitation de la commercialisation du lait et des produits laitiers va non seulement créer une dynamique d’échange et de partage entre différents acteurs de la filière mais aussi elle permettra d’améliorer substantiellement les revenus des éleveurs et de leurs familles » ,

Cette unité, selon lui, permettra de collecter et de pasteuriser le lait avant de le distribuer dans les réseaux de transformation du lait local. Par ailleurs, le ministre a invité les acteurs de la filière et les utilisateurs de l’unité mobile laitière, première du genre au Mali, d’en faire bon usage pour en tirer le meilleur profit au bénéfice de l’ensemble de la population de Mopti.

Amadou GUÉGUÉRÉ

Source : L’ESSOR

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct