Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

TIÉBILÉ DRAMÉ AU GOUVERNEMENT: IBK a-t-il trouvé son sauveur?

Nommé ? un certain 5 mai 2019, à la tête du département des Affaires étrangères, à la faveur du gouvernement de large ouverture, Tiébilé Dramé ne fait qu’engranger de bons points à telle enseigne que l’on se demander si ce n’est finalement pas lui le sauveur d’IBK et de son régime ?

L’ accord politique signé, le jeudi 2 mai 2019 entre le gouvernement et une grande partie de la classe politique et de la société civile a permis la formation d’un gouvernement de large ouverture dirigé par Dr Boubou Cissé. Dans ce gouvernement, on retrouve des ténors de la classe politique malienne qui étaient de l’opposition dont Tiébilé Dramé, président du Parti pour la renaissance nationale (PARENA) qui occupe le poste de ministre des Affaires Étrangères, Oumar Hamadoun Dicko, du PSP, Housseyni Amion Guindo de la CODEM, etc. Depuis son entrée au gouvernement, Tiébilé Dramé, c’est de lui qu’il s’agit, ne fait qu’engranger des points tant sur le plan national qu’international à tel point qu’on se demande si le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, n’aurait-il pas trouvé déjà en lui son sauveur?

Le ministre des Affaires Étrangères, Tiébilé Dramé qui, jusqu’à la signature de l’accord politique du 2 mai 2019, refusait de reconnaître la victoire du Président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta à l’élection présidentielle de juillet-août 2018, n’avait pas hésité à remettre à leur place les pseudos spécialistes ( des généraux français à la retraite) du Mali qui tentaient de justifier la crise dans notre pays par le fait que les peuls et les touaregs ne voulaient pas être gouvernés par des noirs du sud. Lors de la célébration de la journée de l’Afrique, le 25 mai dernier, Tiébilé Dramé avait également rappelé à l’ordre, devant un parterre de diplomates, un membre de la coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) qui avait eu un comportement méprisant envers l’hymne national du Mali. Ces deux actes du ministre Tiébilé Dramé avaient été bien appréciés par les Maliens dans leur majorité. La visite du ministre Dramé en Russie, n’a également pas échappé à l’attention de l’opinion publique malienne. Bref, pour bon nombre de Maliens, on peut ne pas aimer l’homme mais, il a su donner, en si peu de temps, un souffle nouveau à la diplomatie malienne.

Le dernier haut fait politico-diplomatique de ce leader politique est la visite négociée mais hautement appréciée que le Président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, a effectuée, le lundi 24 juin 2019, au Cherif de Nioro, Bouyé Haïdara. Selon plusieurs sources, Tiébilé Dramé serait l’un des artisans de ce premier contact entre Ibrahim Boubacar Keïta et Bouyé Haïdara, qui ne soufflaient plus dans la même trompette, depuis des mois. Même si rien n’a filtré de la rencontre, qui a lieu hier à Nioro, entre les deux hommes, un rapprochement avec le Cherif de Nioro, Bouyé Haïdara, ne pourra qu’être bénéfique pour le Président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta et le climat national marqué par des crises nord et au centre mais des contestations à Bamako. D’autant plus que les manifestations organisées par l’imam Mahamoud Dicko et le chérif de Nioro, Bouyé Haïdara sont à l’origine du départ de l’ex Premier ministre d’IBK, Soumeylou Boubèye Maïga.

L’entrée de Tiébilé Dramé au gouvernement semble être une bouffée d’oxygène pour le Président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta qui était politiquement affaibli malgré le nombre incalculable de partis politiques qui déclarent, chaque jour, soutenir ses actions….Lire la suite sur Aumali

Abdrahamane Diamouténé

Source: L’Indicateur du Renouveau

 

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct