Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Sénégal : un pas vers la restitution définitive du sabre d’El Hadji Omar Tall par la France

Un acte a été posé à la présidence de la République du Sénégal, dans le cadre de la restitution des biens culturels, annoncée il y a un peu moins de deux ans, par le Président français Emmanuel Macron. En effet, la France, à travers son Premier ministre Edouard Phillipe, a remis au Sénégal, le sabre d’El Hadji Omar Foutiyou Tall, sur la base de la signature d’une convention de dépôt.

En 2017, Emmanuel Macron s’était engagé à rendre les œuvres spoliées par la France à ses anciennes colonies. C’est dans ce cadre que la signature de convention de dépôt du sabre d’El Hadji Omar Foutiyou Tall a été signée, ce samedi 16 novembre 2019, par les ministre français des Armées et le ministre de la Culture et de la Communication du Sénégal, sous les yeux du chef de l’Etat, Macky Sall, et du Premier ministre de France, Edouard Phillipe. En effet, selon RFI, « il s’agit pour l’instant d’un prêt de cinq ans consenti au Sénégal » et « pour rendre définitivement le sabre, le dernier mot revient aux députés français qui devront voter une loi ».

Cest dire quil sagit dun premier pas vers la restitution définitive du sabre, pris lors de la bataille de 1893 à Ségou, opposant Amadou Tall, fils d’El Hadji Omar, aux troupes du colonel Louis Archinard. Jusquici, le sabre était conservé au Musée des Invalides de l’Armée française sous le numéro d’inventaire 6 995. Selon les témoignages, c’est « une arme en fer, de laiton, de cuivre et de bois dont la fabrication remonte au 19ème siècle. Long de 0,84 m et large de 0,08 m, le sabre a une épaisseur de 0,02m. Quant au fourreau qui l’accompagne, il mesure 0,69 m alors que sa largeur est de l’ordre de 0,04 m. Son épaisseur tourne autour de 0,03 m, avec un poids qui tourne autour de 0,780 kg ».

Après l’exécution des hymnes nationaux, il a été procédé à la signature du protocole de dépôt du sabre. Il s’en est suivi l’exécution du morceau « Taara » par la musique principale des Forces armées. Le Premier ministre Edouard Philippe a ensuite remis le sabre au Président Macky Sall, qui l’a présenté à la famille omarienne, avant la remise au ministère de la Culture, qui à son tour l’a confié au Directeur des Musées de la Civilisation Noire. Selon le porte-parole de la famille omarienne qui s’est exprimé devant le Premier ministre français, « l’Hexagone garde encore d’autres objets de Cheikh Omar Tall, tels qu’une peau de prière, des photos entre autres, et à l’instar du sabre, leur rapatriement est réclamé ».

La cérémonie s’est tenue en présence de la grande famille d’El Hadji Omar Tall, venue du Sénégal, de la Guinée, du Nigeria, du Mali, accompagnée d’autres dignitaires religieux musulmans et chrétiens du Sénégal.

Source: afrik
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct