Regarder ORTM sur vos téléphones et tablettes

Disponible sur Google Play
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Semaine Africaine de vaccination (SAV) : C’est parti pour la 7è édition

Dans le cadre de la semaine Africaine de vaccination, le ministère de la santé et de l’hygiène publique et ses partenaires ont organisé une conférence de presse pour édifier la presse sur les objectifs de cette semaine. Placé sous le thème « les vaccins protègent tout le monde. Faites-vous vacciner », la semaine s’étend du 15 au 21 mai sur toute l’étendue du territoire national. C’était le lundi 15 mai 2017 dans la salle de conférence de l’OMS

medecin docteur vaccination enfant hopital

Cette semaine a pour but de renforcer les programmes nationaux de vaccination en attirant l’attention et sensibilisant sur l’importance pour chaque personne d’avoir le droit d’être protégé contre les maladies évitables par la vaccination.

La situation sanitaire se caractérise au Mali par la persistance des maladies infectieuses et parasitaires et le niveau élevé de morbidité et mortalité chez les enfants et les femmes. Pourtant, la plupart des maladies meurtrières et handicapantes qui touchent les enfants sont évitables par la vaccination. De nos jours le Mali a introduit dans le programme élargi de vaccination (PEV) de routine, la vaccination contre douze maladies (tuberculose, diphtérie, coqueluche, tétanos, rougeole, poliomyélite, fièvre jaune, hépatite B, infections dues à l’hémophilus influenzae types B, les maladies à pneumocoques (PCV-13), les diarrhées à Rota virus et la méningite à méningocoque A).

Malgré les efforts consentis par l’Etat et ses partenaires, le taux d’information des parents par rapport à la vaccination reste toujours en deçà de 90%, seuil recommandé par l’OMS pour s’assurer de l’efficacité des canaux de communication et de mobilisation sociale.

Fruit d’une collaboration franche entre le département en charge de la santé, les partenaires nationaux et internationaux dont USAID, Rotary, Lions club et bien d’autres, la célébration de cette semaine offre, selon Dr Ibrahim Diarra (DNS), représentant du ministre de la santé et de l’hygiène publique, l’occasion d’accentuer la sensibilisation sur la nécessité pour tous les parents de vacciner leurs enfants. Il a appelé les hommes de médias à véhiculer le message afin que le maximum des enfants en âge de vaccination puisse être vacciné.

Le représentant de l’OMS, Dr Yao Kouadio Théodore, a mis l’accent sur les avantages de la vaccination qui permet dit-il, de réduire les dépenses liées aux traitements et améliore la qualité de la vie.

Quant au représentant de l’UNICEF, Dr Deogratos Manirakiza, il a insisté sur le rôle des médias pour la réussite de cette semaine.

A noter que l’Etat et ses partenaires déployés chaque année 35 millions de dollars soit 21 milliards de FCFA pour la vaccination des enfants.

Daouda Konaté

mali24

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct