Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Résultats provisoires du second tour de la présidentielle: IBK terrasse Soumi champion

Le ministère de l’Administration territoriale et de la décentralisation(MATD) a procédé, ce jeudi 16 juillet 2018, à la proclamation officielle des résultats provisoires complets du second tour de l’élection du président de la république, scrutin du 12 août 2018. Au terme d’une cette cérémonie sobre et très brève, il ressort des résultats annoncés par le chef du département, Mohamed Ag ERLAF, que le président sortant, Ibrahim Boubacar KEÏTA, succède à lui-même avec 67,17% contre 32,83% pour principal challenger Soumaïla CISSE.

Cette cérémonie s’est déroulée, dans la salle du sursaut national du MATD en présence des membres de la commission nationale de centralisation des résultats, des membres du cabinet du MATD, du délégué général aux élections, le général Siaka SANGARE, du président de la CENI, Amadou BAH, des observateurs nationaux et internationaux, des mandataires du président IBK. Seul absent de taille, Abdourahmane DIARRA, mandataire du candidat Soumaïla CISSE, qui avait claqué la porte de la commission nationale de centralisation le mardi dernier pour, dit-il protester contre que ce qu’il qualifie de «bourrage des urnes» constaté dans les PV des préfets adressés à la Commission.
Conformément l’article 156 de la loi électorale, le ministre chargé de l’Administration territoriale totalise les résultats des procès-verbaux des opérations du scrutin et proclame les résultats provisoires dans les 5 jours qui suivent la date du scrutin.
8 000 462 électeurs étaient inscrits pour le scrutin du 12 août 2018. Pour départager ces deux candidats, 2 763 339 électeurs on fait le déplacement des bureaux de vote pour exprimer leurs suffrages sur lesquels 85.536 bulletins ont été déclaré nuls. Ainsi, les suffrages légalement exprimés s’élèvent à 2 677 803 voix pour un taux de participation 34,54%. L’écart entre voix et suffrages exprimés est estimé 64 bulletins.
Au terme des travaux de la commission nationale de centralisation des résultats, il ressort que le président sortant IBK a recueilli 1 798 632 voix, soit 67,17%. Quant au chef de file de l’opposition malienne, l’honorable Soumaïla CISSE, il est crédité de 879 235 voix, soit 32,83%.
Toujours selon les dispositions de l’article 156 de la loi électorale, le ministre chargé de l’Administration territoriale transmet, sans délai, à la Cour Constitutionnelle, les procès-verbaux des opérations du scrutin accompagnés des pièces qui doivent y être annexées conformément à la loi qui dispose que cette juridiction est la seule habilitée à proclamer les résultats définitifs. Ainsi, c’est donc ce 20 août 2018 que la Présidente de la Cour Constitutionnelle, en audience solennelle, proclamera les résultats définitifs du scrutin.
Le candidat, Soumaïla CISSE, par la voix de son directeur de campagne, Tiébilé DRAME, conteste déjà ces résultats et projette d’introduire des requêtes en ce sens auprès de la Cour constitutionnelle.

Par Abdoulaye OUATTARA

 

Source: info-matin

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct