Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

REPRISE DES COURS A KALABANCORO : dans le respect des mesures barrières

Les élèves de Bamako notamment ceux de Kalabancoro à l’instar de leurs camarades des autres communes du Mali, ont repris le chemin de l’école, le mardi 2 juin 2020. Une équipe du  bihebdomadaire d’analyses et d’informations générales InfoSept a visité certaines écoles afin de s’assurer de l’effectivité de la reprise des cours et du « respect » des mesures-barrières édictées dans le cadre de la lutte contre la maladie à coronavirus.

 

Fermées depuis plus de deux mois, en raison de la maladie à coronavirus, les écoles fondamentales et secondaires (classes d’examen) du Mali, dans la partie sous contrôle malienne ont ré-ouvert leurs portes le mardi 2 juin 2020. En vue de s’assurer de l’effectivité de la reprise des cours et du « respect » des mesures-barrières édictées dans le cadre de la lutte contre la maladie à coronavirus, une équipe du journal, a visité certaines écoles de la commune de Kalabancoro. Elle s’est rendue d’abord au groupe scolaire Mamadou Sidibé. Des dispositifs de lave-mains étaient visibles dans la cours. Les élèves des classes de Terminale et de 9ème ainsi que les enseignants à notre passage portaient des cache-nez « estampillés Mamadou Sidibé». A en croire le directeur, Mamadou Sidibé, les dispositions sont prises pour respecter les mesures- barrières. « Les classes sont divisées en deux. Les emplois du temps avec l’avis des enseignants ont subi des changements », a-t-il avancé. Le lavage des mains, le port obligatoire du masque et le respect de la distanciation physique sont de rigueur, a-t-il poursuivi. Le Directeur nous précise que le contrôle de la température est systématique. Apres le groupe scolaire Mamadou Sidibé, nous sommes rendus au groupe scolaire Alou Koné où pour avoir accès à la classe, les élèves, subissent un test de prise de température à l’aide du thermo flash. Ensuite, elles se prêtent au lavage des mains. Autre cadre, même constat. A l’école Youhouao, le lavage des mains et le port des cache-nez sont obligatoires avant d’accéder aux classes, foi du directeur. Le groupe scolaire fourmi solidarité a marqué le dernier passage de l’équipe du journal. «Les mesures-barrières sont respectées dans l’ensemble », par ailleurs, nous invitons et encourageons ces écoles à garder le cap.

Les cache-nez promis par le ministère en charge de l’éducation nationale ne sont pas suffisants dans certaines écoles.

« Tout est mis en œuvre afin que les cours reprennent dans les conditions édictées par le gouvernement », assurance de Mamadou Sidibé.

Mahamadou YATTARA

[email protected] Sept

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct