Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Rentrée politique de la coordination URD à Badalabougou : Un bataillon en alerte pour les échéances électorales

Le sauvetage et la délivrance du pays, pour les responsables de l’Union pour la République et la Démocratie, passent par l’installation de leur homme de vision et d’action, l’honorable Soumaïla Cissé. Cette rentrée politique avait la particularité de faire plus de place aux femmes militantes et sympathisantes du parti de la poignée de la main. Pour la circonstance, le président de l’URD était représenté par un des vice-présidents Racine Thiam.

Deux sections qui ne constituent en réalité qu’une seule équipe. Il s’agit des sous-sections de Sema 1 et 2. Selon le Dr Malamine Thiam, secrétaire général de la sous-section 2, les membres de ces différents seront les combattants redoutables d’une élection qui devrait aboutir à la victoire de l’URD.

Sous la présidence de Mme Cissé Assan Traoré et toute sa délégation, les femmes et les jeunes ont répondu massivement à cette symbolique démonstration dont l’objectif principal est d’exhiber et d’adouber l’enfant de Niafunké dont la résidence naturelle est au bord du fleuve. Les différents responsables des deux sous-sections ont été présentés à l’assistance pour tenir la commune 5.

Insinuant leur mission, le Dr Malamine a lancé ces mots : « 11 comités qui iront jouer en league des champions » sous la commande de celui qu’il surnomme l’entraîneur, Cheickna Labass Haidara qui était également de la partie. Badalabougou est symbolique, non seulement pour le parti, mais surtout pour Soumi Champion, son prochain candidat à qui les artistes n’ont pas manqué d’exprimer leur ferme et profonde implication, malgré son absence.

Roberto Magic SapeurAliya Coulibaly et d’autres jeunes admirateurs qui croient indubitablement à l’accession du parti à Koulouba.

Sous le regard humble de Racine Seydou Thiam, les militants du parti ont donné un avant-gout de la déclaration officielle de candidature de leur général de guerre, prévue ce samedi 12 Mai au stade du 26 Mars à 15 heures. Le rythme de la croisade patriotique a été imprimé par des militants déterminés à réparer l’erreur d’un peuple pris à contrepied.

 

Badiala Keita

Figaro mali

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct