Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

RENCONTRES DU MARCHE DES TITRES PUBLICS : Dakar accueille la deuxième édition

Ces rencontres visent à favoriser le dialogue entre acteurs de l’écosystème du Marché régional des titres publics (MTP) sur les enjeux et défis de marché. 

Les acteurs du marché des titres publics des Etats membres de l’UEMOA sont réunis depuis mercredi à Dakar pour les rencontres du marché régional des titres publics (REMTP)  2020. Ils sont en compagnies d’assurance, banques et Sociétés de gestion et d’intermédiation financière partenaires de l’Agence Umoa titres AUT, caisses de retraite, investisseurs étrangers,  trésors nationaux et journalistes économiques qui participent  à cette deuxième édition des rencontres du marché  régional des titres publics.

Après Abidjan en janvier 2019, les REMTP 2020 s’ouvre à deux grands objectifs : renforcer la promotion et le leadership du marché des titres mais aussi mettre en avant un cadre de dialogue émetteurs (qui sont les huit Etats membres du l’Union monétaire ouest africains  dont le Mali)  et les investisseurs (qui sont entre autres les institutions, des intermédiaires de marché, entreprises ou même de particuliers) sur les enjeux et défis du marché financier régional.

Le Mali, tout comme les autres Etats de l’Uémoa interviennent de plus en plus sur le marché régional pour mobiliser des fonds afin de financer ses projets de développement et aussi pour couvrir leurs besoins de trésorerie.

En 2018, le Mali, à travers la Direction nationale du trésor et de la Comptabilité publique, avait mobilisé 548,98 milliards de F CFA sur le marché des titres publics. Pour 2019, ce montant s’est élevé à  543 milliards de FCFA sur le marché régional.

L’Agence Uémoa-titres (AUT)  veut aussi à travers ces rencontres, favoriser  un dialogue sur les stratégies de financement des émetteurs de la zone. Plusieurs cadres sont offerts  pour cela aux près de 200 participants. En conférence, panels et atelier de formation, ils  débattront en long et en large plusieurs thématiques portant sur le développement du marché régional et de la dette régional.

Cette année, l’accent est mis sur  la place du marché des titres publics dans le marché financier de la zone Uémoa,  le marché de la dette souveraine : les politiques monétaires, les changements réglementaires et les impacts sur la politique d’investissement, les titres de créances négociables (TCN), outils de financement des entreprises par le marché.

Entre acteurs, ils partageront également les expériences internationales sur l’attraction des investisseurs étrangers. Des focus sont mis sur quatre cette année dont le Mali.

Les travaux, débutés depuis mercredi, se poursuivront ce matin. Au cours des échanges les Etats vont dévoiler leurs projets de développement économique pour 2020 et leur stratégie de financement de même que leur calendrier des émissions des titres publics et les perspectives pour cette année du marché régional des titres publics.

Kadiatou Mouyi Doumbia

(envoyée spéciale)

mali tribune

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct