Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Rencontre de Haut Niveau de validation et d’engagement sur un pacte national de réformes électorales

L’hôtel Radisson Blu de Bamako a abrité ce mercredi 30 octobre la Rencontre de Haut Niveau de validation et d’engagement sur un pacte national de réformes électorales dans le cadre de la concertation afin de valider et s’engager sur la mise en œuvre d’un pacte de réformes pour renforcer le système électoral organisé par l’institut néerlandais pour la démocratie multipartite (NIMD)

En effet, l’Institut néerlandais pour la démocratie multipartite (NIMD) est une organisation non gouvernementale, qui a pour objectif de promouvoir la politique paisible, juste, inclusive et représentative partout dans le monde.

Ainsi, sa mission consiste à rassembler les différents acteurs politiques, sans tenir compte de leur coloration partisane et la société civile afin de créer des cadres de dialogue. Cette rencontre de haut niveau rentre dans le cadre participatif entre les acteurs nationaux afin d’échanger, valider et s’engager sur un pacte de réformes à mener dans le cadre d’une nouvelle loi électorale.

Cependant, le modèle électoral n’arrive toujours pas à satisfaire les aspirations démocratiques des maliens, malgré une dizaine de modifications de la loi électorale, une loi qui définit, entre autres, le régime électoral, la circonscription électorale, le corps électoral, l’éligibilité, l’organisation et le financement des élections. Les discussions lors de la plénière se sont basées sur les coûts alloués à l’élection ainsi que la bonne organisation.

Selon les organisateurs, après avoir visionné le tableau des propositions, les constats restent les mêmes: mauvaise organisation des élections, faiblesse des taux de participation (en dessous de 50 %), soupçons de fraudes et contestations des résultats.

Dès lors, les résultats attendus à la fin de ces deux jours de rencontre avec les différents acteurs politiques et de la société civile seront donc: de distinguer les réformes à mettre en œuvre à court terme et à long terme , hiérarchiser les réformes en fonction de leur pertinence, de l’adhésion populaire et du consensus politique, prendre l’engagement sur un pacte de réformes électorales prioritaires à intégrer dans la nouvelle loi électorale avant les prochaines échéances électorales,  constituer un groupe de plaidoyer pour le suivi et la mise en œuvre des réformes électorales et définir un plan d’action pour une appropriation et une mobilisation nationale autour de la question des réformes du système électoral.

Il est à noter que cette rencontre de haut niveau durera 02 jours (du 30 au 31), et prendra fin jeudi 31octobre à Bamako.

Source: Bamada.Net

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct