Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Rencontre: Autour d’un objectif commun: Les religieux appellent les habitants du centre au calme !

La maison de la presse a abrité ce lundi 24 Juin une conférence de presse tenue par les guides religieux présidé par M.Kassim Tapo initiateur de la dite conférence.

Ont répondu présent le Cardinal Jean Zerbo, le Président du Haut Conseil Islamique du Mali Chérif Ousmane Madani Haidara, le Révérend Yattara et le Secrétaire général de la Coordination des Associations des Ressortissants de Mopti (CAREM) M. Mamadou Dolo avec comme objectif commun l’unicité, la cohésion et la paix au centre du pays.

Originaire de Mopti, Kassim Tapo se soucie de sa belle région “devenue une ville de misère où sévit la famine, la terreur, les meurtres. Nous avons tous assisté aux massacres de ces derniers temps, pour quelle raison je ne saurai le dire. C’est pourquoi nous lançons un appel à tous les ressortissants de Mopti de s’unir afin de trouver des solutions à ce problème. La solution ne  peut venir que de nous, elle ne viendra pas de l’armée ni de la Communauté Internationale” affirme-t-il.

Quant au Chérif Ousmane Madani Haidara” tuer des gens sans raison, le Mali ne connaît pas cela. Ce n’est pas une question de ressortissants de Mopti mais de tous les Maliens. Ce problème du centre, on ignore la cause. Les gens qui se déguisent pour aller tuer les Peulh sont les mêmes qui tuent les Dogon et maintenant ils veulent impliquer la religion en allant attaquer une église. Le Mali n’a jamais connu de guerre religieuse ni de guerre intercommunautaire. Nous demandons aux habitants du centre de garder leur calme et de ne pas s’entretuer pour une raison inconnue, pour une raison qui les a été imposée.”

“Le vivre ensemble, la cohésion sociale, le cousinage à plaisanterie sont une chance pour le Mali. Nous demandons à tous les Maliens de ne pas oublier ses valeurs et de garder le calme. Devenons des sentinelles du pays” Ajoute le Cardinal Jean Zerbo.

En ce moment, selon le Secrétaire Général du CAREM Mamadou Tolo” nous devons cesser de pleurer nos morts et sauver les vivants. Tant que tous les maliens ne se donneront pas la main pour combattre cet ennemi commun qui nous fait tant de mal, nous risquons un jour de disparaître. Nous avons les ressources nécessaires pour faire face à ce que nous vivons aujourd’hui.”

Ce qui est à retenir de cette conférence c’est que nous devons nous unir pour aider le gouvernement dans son initiative de paix. Avec toutes les croyances réunies au haut niveau, nous avons la certitude qu’il n’y a ni guerre intercommunautaire ni guerre religieuse au Mali. Soyons indulgent et compréhensif.

AFANOU Kadia DOUMBIA

Malijet

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct