Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Règlement de compte politique ou exécution d’une décision de justice ? Dr Oumar Mariko veut saisir un immeuble de 500 MILLIONS pour obtenir le paiement d’une créance de 2.500.0000FCFA dans l’affaire qui l’oppose à Cheickna KONATE

A l’occasion  d’une conférence de presse qu’il a animée mercredi 23 octobre 2019 à Sogoniko en commune VI du district de Bamako, Cheickna KONATE, un Malien de la diaspora,   âgé de 73 ans, natif du village  de Fanga dans le cercle de Yélimané a exprimé sa surprise pour avoir reçu  la visite à son domicile d’un huissier de justice, venu  pour   lui notifier  une grosse d’exécution d’une décision de justice. Par ladite grosse poursuit-il,  Dr. Oumar MARIKO, député à l’Assemblée nationale, élu à Kolondiéba et président du parti SADI lui réclame 2.500.000 FCFA à titre de dommages et intérêts dont  2.000.000 FCFA au nom de son parti et 500.000 FCFA en son nom propre. A le croire, l’huissier de justice veut saisir son immeuble en chantier depuis 1981 dont la valeur s’élève de 400.000.000 FCFA à 500.000.000FCFA  à ce jour.

Surpris par la disproportion et l’esprit de chicane qui animent son adversaire, le septuagénaire dit  croire dans la justice  de son pays et en appelle à l’esprit d’équité des plus hautes autorités  pour protéger les Maliens de la diaspora et leurs biens chèrement acquis contre la boulimie et l’intolérance de certains de nos compatriotes qui voient en eux, des vaches laitières. Il entend faire usage de tous les moyens légaux pour  faire valoir ses droits.

En vérité, l’affaire s’apparente à un règlement de compte politique.Aux dires du conférencier, il était membre du parti  SADI. Et que sa rencontre avec le Dr. Oumar MARIKO remonte à 2009 à l’Assemblée nationale,grâce à l’honorable Mahamadou Hawa Gassama DIABY. Entre 2009 à2014, il a mis un appartement à la disposition du parti pour abriter son deuxième siège. Pendant tout ce temps, il n’a pas réclamé 5francs audit parti. Il a donné et fait pour le parti, autant qu’il le pouvait, des moyens financiers comme matériels.

Il se demande pourquoi  MARIKO se comporte de la sorte en son égard ?Durant tout le congrès du parti fait-il remarquer, MARIKO ne lui a pas adressé la parole et qu’il l’aurait invité sur les antennes de la radio Kayira, à apporter  la preuve de tous ses investissements pour le parti SADI. Or, croit savoir M. KONATE, son appui au parti  s’élève à environ 141.000.000FCFA, somme ramenée à 99.749.250 FCFA par le tribunal. De ce fait, à la fin du congrès poursuit-il, il a rendu sa démission. Dès lors,regrette-t-il, l’affaire a pris une dimension judiciaire et est pendante devant le tribunal de grande instance de la  commune I du district de Bamako il y a plus de 2ans. L’affaire est close pensait-il quand l’épouse de Dr Oumar MARIKO est  venue chez lui pour le supplier de laisser tomber cette affaire.

Il s’attendait donc à tout,sauf à une condamnation à des dommages et intérêts pour le parti SADI et pour le Dr .Oumar MARIKO.

KONATE  dit regretter que MARIKO ne l’ai jamais remercié pour ses efforts consentis dans le parti, mais qu’il lui livre en guise de remerciement, un combat personnel.

Seydou DIALLO  

Source: Mali Sadio

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct