Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Réaction des magistrats à certains propos de Ras Bath : Des sympathisants du Pourvoir et de l’opposition jubilent déjà!

Depuis quelques jours, les réseaux sociaux et la presse sont enflammés par des déclarations du Chroniqueur Mohamed Youssouf Bathily dit Ras Bath. Ces « propos de réunion restreinte, enregistrés et diffusés discrètement et à son insu par un certain Kanté, membre du CDR, trouvent des réactions très vives et très hostiles.

La première fut celle des cheminots qui avait, en toute modération, souhaité mieux comprendre. Ras Bath, depuis sa tournée aux USA, avait donné des explications qui sembleraient calmer les ardeurs des cheminots dont la lutte sacrificielle a fédéré la solidarité des maliens et provoqué des victimes.

En ce fut le tour des magistrats, quelque peu indexés, avec Nouhoum Tapily (l’homme le plus corrompu des fonctionnaires maliens selon Mamadou Sinsy Coulibaly), n’ont visiblement pas apprécié qu’ils aient été infiltrés par l’opposition pour durcir et porter leur lutte revendicative.

Les deux syndicats de magistrats (SAM et SYLIMA) ont produit un communiqué en date du 25 Juillet qui a fait des effets dans le pays. Pour la première fois, selon nos constats, des sympathisants du régime et de l’opposition saluent l’acte des magistrats.

Pourquoi autant de réjouissances contre le porte-parole du CDR qui fortement soutenu l’opposition et qui œuvre aujourd’hui dans un cadre républicain afin pousser le pouvoir à mener les réformes cruciales?

Mais pour des militants du CDR, c’est l’impatience de voir aboutir des poursuites pénales contre le chroniqueur Ras Bath dont les moindres faits et gestes sont analysés à la loupe et considérés comme des actes pleins de légitimité d’où la résonance du communiqué des magistrats.

Comment ces propos ont-ils été diffusés? Celui qui les propagés ( Amadou Soumaoro Kanté) avait présenté ses excuses, affirmant avoir commis une erreur en diffusant, à l’insu de Ras Bath, les déclarations tenues lors de la réunion.

Source: Figaro du Mali
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct