Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Ramata Sissoko Cissé : Révolution par procuration

On aura tout vu au Mali en crise. L’un des plus récents et écœurants cas est celui de Ramata Sissoko Cissé. Une Malienne installée à Atlanta aux Etats Unis et qui prétend à une action subversive au Mali à travers de simples déclarations sur réseaux sociaux. Que c’est facile!

Connu pour son soutien alors inconditionnel au régime l’actuel, Ramata Sissoko Cissé se compte de nos jours parmi les ex-laudateurs déçus parce que jamais invités au festin.

Ainsi donc frustrée, Madame s’investit depuis un an dans une campagne subversive, teintée de dénigrement du Président actuel, son ancien mentor qui a commis le pêché de l’oublier au partage du gâteau public.

Certes, la gestion des affaires au Mali a du plomb dans l’aile. Le diagnostic a occasionné l’unisson d’une importante frange des composantes de la classe politique malienne autour de l’accord politique de gouvernance pour une sortie de crise. Il faut dire les vrais opposants ont accepté de faire profil bas pour apporter leur pierre à l’édifice.

Alors, au nom de quoi, Ramata Sissoko Cissé qui manque de courage pour rentrer au pays et mener le combat auprès des siens s’agite-t-elle? Veut-elle juste afficher sa haine contre IBK ou apporter le changement tant attendu? Qu’il en soit ainsi.

L’invective c’est le fait de s’engager dans des déclarations vengeresses, pour faire la promotion du renversement d’Institutions démocratiques.  Ce dont les Maliens en ont belle expérience.

Qu’en est-il du silence de mort observé par Madame sur l’armement des milices donzos par l’ancien PM? Elle est la seule à pouvoir nous édifier.

Néanmoins, l’irruption de Ramata sur la scène opposante n’a d’objetif que de saboter leur combat au compte de son actuel mentor ex PM.

D’ores et déjà, Ramata qui sait que plusieurs opposants au régime sont à pied d’œuvre, peut rentrer au pays et se mettre au-devant et mener à bien son combat. Cette approche est mille fois courageuse que celle des révolutionnaires cachés derrière les écrans tout en tentant d’alimenter la crise par de propos divisionnistes.

Pour nous republicans, l’essentiel est presque atteint: les retrouvailles des fils de la nation. C’est pourquoi nous en appelons à tous les militants engagés à se désolidariser des agissements va-t-en guerre de Ramata.

Mamadi CISSÉ, Enseignant

Source : EchosMédias

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct