Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Processus de redynamisation du partenariat national de l’eau : LES PARTENAIRES SE CONCERTENT

Le Partenariat national de l’eau (PNE) a tenu, hier à la Maison du partenariat, sa 2e assemblée générale ordinaire présidée par le président Global Water Partnership (GWP/AO), Pr Amadou Hama Maïga. C’était en présence du directeur national du PNE, Mamadou Sylla, du secrétaire exécutif du GWP, Armand Houanyé et du représentant de la direction nationale de l’Hydraulique, Daouda Traoré. Au cours de ces assises, les débats ont porté sur le processus de redynamisation du PNE dans notre pays, la problématique des ressources financières et le renouvellement des organes du PNE.

Le directeur national du PNE, en souhaitant la bienvenue aux participants, dira que la tenue de l’assemblée générale des partenaires (AGP) est un des moments forts de la vie du Partenariat. Elle offre l’opportunité aux partenaires, en particulier ceux qui ne siègent pas dans les instances, de se réunir plus régulièrement, d’être informés sur la conduite des affaires du Partenariat, d’échanger et de débattre des grands enjeux de l’eau dans le monde, dans notre sous-région et dans notre pays. Mamadou Sylla a déclaré que lorsqu’il prenait les rênes de ce partenariat en janvier 2011, il s’était engagé à œuvrer pour l’élargissement, la mobilisation du financement et la consolidation du PNE.
Selon lui, des efforts ont été faits dans ces domaines au cours des dernières années, même si le bilan n’est pas parfait. Parmi les réalisations, il a cité, entre autres, l’étude diagnostique du PNE, l’élaboration d’un plan de stratégie pour la période 2016-2020, la mise en place d’un secrétariat exécutif. Il a aussi énuméré quelques difficultés, liées à la mobilisation des fonds pour financer les activités, les problèmes organisationnels, la mise à disponibilité des agents avant de rappeler la nécessité de donner un contenu plus pratique, plus opérationnel au concept : « gestion intégrée des ressources en eaux, (GIRE)».
Le PNE Mali a reçu au cours de cette 2e assemblée, les félicitations et la reconnaissance du président du GWP/AO, Pr Amadou Hama Maïga, pour tous les efforts consentis pour maintenir le partenariat et le respect des statuts et règlements intérieurs de l’organisation. Et Daouda Traoré de conclure que les questions liées à l’eau sont vitales pour une nation car l’eau occupe une place très importante dans le développement d’un pays.
Cette assemblée générale qui a réuni les partenaires publics et privés de l’eau, ONG, société civile et associations, précède celle de janvier dernier qui a permis d’adopter les documents révisés des statuts et règlement intérieur du Partenariat.
Il faut signaler que le PNE est une association de mobilisation sociale, d’échanges d’informations, de formation et d’action pour la promotion du programme de gestion intégrée des ressources en eaux (GIRE) dans notre pays, dans la sous-région et dans le monde. L’un de ses objectifs est d’assurer le plaidoyer pour le respect des conventions pour le GIRE et la mobilisation de la volonté politique.

Anne-Marie KEÏTA

L’Essor

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct