Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Po : Quelques premières observations après la mise en scène d’hier entre IBK et RPM.

Le choix du candidat RPM pour l’Assemblée nationale a enfin dévoilé la vraie face cachée d’IBK. IBK n’a aucun respect et considération pour les textes du parti, encore moins pour les membres du BPN-RPM, les membres de la commission de choix de candidats et les nouveaux élus qui ont consacré des journées, à travailler sur ce dossier.

Mon cher Président fondateur, vous nous avez servi une mauvaise leçon politique de démocratie hier, un acte dégoûtant, nauséabond et humiliant. Monsieur le président fondateur, par votre acte de violation des textes de désignation du parti, le RPM pleure aujourd’hui d’un manque de repère politique et singulièrement sa jeunesse. Le président IBK à travers le RPM donne une mauvaise image, de leçon de démocratie au peuple malien et à la classe politique malienne. IBk, dites-nous dans quelle partie de nos textes de désignation de candidats où votre nom est cité pour validation d’un choix quelconque après conférence de choix ?

Si vous êtes nostalgie du poste de président du parti, il fallait y rester alors… malgré l’avis de la Cour Constitutionnelle sur cet aspect. En bon chef, on doit pouvoir raison garder. Faire toujours mal à tous ceux qui se sacrifient pour soi est une bombe en retardement. Tous vos premiers collaborateurs sont restés fidèles et loyaux à vous, ils vous ont respecté comme un père et se sont toujours battus pour votre cause:

Merci à Kadary Bamba, Bocary Treta, Nacouma Kéïta, Abdramane Sylla, Issa N. KEITA, Ousmane Koné, SOUMITA, Mamadou Diarrassouba, Mahamane Baby, Amadou Baba wague, Issa Guindo, Frankali Keita, Bakary konimba Traoré, Mme Sangare Oumou Bah, Korotoumou Diane, Bou. Touré, Sambi Touré, Samir Nama etc…

Mais hélas, je sens toujours ce déficit de reconnaissance dans ce parti depuis 2001.

L’acte d’hier traduit carrément qu’il n’y a pas de BPN-RPM, mais plutôt une caisse de résonance,

Que le Camarade Treta et les autres membres ne sont qu’une coquille vide de substances.

Leurs résolutions n’ont de sens que quand il s’agit de choses très sérieuses.

Chers Président Treta, à quoi bon de garder un tel poste qui ne vous apporte que de l’humiliation et de la bassesse ?

À tous les Camarades qui ont le cœur meurtri comme moi,

L’heure doit être à la réflexion sur notre devenir politique. Nous devons être ambitieux, audacieux. Avoir foi en l’avenir et de se retracer une nouvelle ligne de conduite en politique.

 

Source: Le Combat

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct