Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Ouverture des visas en Afrique 2019 : Le Sénégal 3e de la classe après les Seychelles et le Bénin.

Comme pour la plupart des pays d’Afrique, le Sénégal devance 51 pays sur les 54 que compte le continent noir. Il trône juste derrière les Seychelles et le Bénin. Deux pays africains qui offrent un accès sans visa à tous les Africains (deux en 2018, un en 2017 et en 2016) ont révélé des conclusions sur l’ouverture des visas 2019 rendues public ce lundi. Il ressort que le score moyen d’ouverture des visas pour tous les pays a continué d’augmenter en 2019, même si le nombre de pays offrant un accès libéral à tous les Africains est resté stable ou a légèrement diminué.

En atteste la note moyenne pour tous les pays qui est cette année chiffrée à 0,459 (contre 0,443 en 2018, 0,420 en 2017 et 0,425 en 2016). En outre, ‘’10 pays africains offrent un accès libéral (sans visa ou visa à l’arrivée) à tous les Africains (contre 11 en 2018, 10 en 2017 et 13 en 2016). Trois pays africains offrent un visa à l’arrivée à tous les Africains (quatre en 2018 et 2017 et trois en 2016). Le nombre de pays proposant des visas électroniques (E-visa) a augmenté de 31% en 2019, 21 pays hébergeant désormais une plateforme en ligne. Les deux tiers des pays qui proposent des visas électroniques ont également enregistré les progrès les plus marqués en matière d’ouverture des visas depuis 2016, la majorité ayant récemment introduit un système.

‘’Pour la première fois, les Africains peuvent voyager en moyenne, vers plus de 27 pays sans visa’’

21 pays africains sur 39 (39%) proposent des visas électroniques (contre 16 en 2018, 13 en 2017 et 9 en 2016). 9 des 20 pays les plus performants proposent des eVisas. Les deux tiers des pays qui proposent des eVisas ont le plus amélioré leurs taux d’ouverture de visa depuis 2016 ou sont restés dans le top 20, 64% les trois dernières années’’.

À ces précisions, il faut ajouter que ‘’les 20 pays les plus ouverts au visa sont situés en Afrique de l’Ouest. Bénin, Cap-Vert, Gambie Ghana, Guinée Bissau, Sénégal et Togo.

Dans leur Indice d’ouverture sur les visas : intitulé ‘’Progrès sans précédents’’, il est révélé également que 47 pays ont amélioré ou maintenu leur indice d’ouverture des visas en 2019. Ce qui fait que ‘’pour la première fois, les Africains peuvent voyager en moyenne, vers plus de 27 pays sans visa ou avec un visa à leur arrivée; L’Éthiopie réalise un bond record de 32 places dans l’indice et entre dans le top 20 des pays les plus ouverts aux visas en Afrique.

La quatrième édition du Rapport sur l’indice d’ouverture sur les visas en Afrique 2019, de la Commission de l’Union africaine et de la Banque africaine de développement a révélé que pour la première fois, les voyageurs africains ont un accès libéral à plus de la moitié du continent’’.

Toutes choses qui font dire au Groupe de la Banque africaine de développement (Afdb) que ‘’la dynamique et les avancées en matière d’ouverture des visas en Afrique, conformes aux tendances mondiales, indiquent que les décideurs politiques africains sont convaincus des avantages liés à la libre circulation des hommes et femmes d’affaires, des investisseurs, des étudiants et touristes africains’’.

Les pays Africains invités à ‘’assouplir davantage les procédures’’

Le rapport montre également que 47 pays ont amélioré ou maintenu leur indice d’ouverture des visas en 2019. En 2019, les pays les plus performants en matière d’ouverture des visas figurent parmi les pays les plus attractifs en terme d’investissements directs à l’étranger et bénéficient d’un fort taux de croissance, y compris dans le secteur du tourisme. Avec leur politique d’exemption de visa pour tous les visiteurs africains, les Seychelles et le Bénin restent les deux premiers pays d’Afrique en matière d’ouverture des visas. L’Éthiopie a également enregistré une performance record en progressant de 32 places dans le classement et intégrant ainsi les 20 pays les plus ouverts en Afrique.

Cependant, les voyageurs africains doivent encore obtenir un visa pour voyager dans un peu moins de la moitié du continent. Ce qui a poussé l’Afdb à inviter les pays Africains à ‘’assouplir davantage les procédures en introduisant des visas à l’arrivée par exemple. En abolissant les frontières, l’Afrique sera en mesure de tirer profit des avantages de la Zone de libre-échange continentale, du Marché unique africain du transport aérien et du Protocole sur la libre circulation des personnes’’.

Source: dakaractu
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct