Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Niger: un camp militaire attaqué près de la frontière malienne

Le mois de juillet commence mal au Niger. Plusieurs soldats nigériens ont été tués et des véhicules emportés dans une attaque terroriste perpétrée lundi soir par des assaillants lourdement armés contre le camp militaire d’Inatès dans la région de Tillabéri, dans l’ouest du Niger, près de la frontalière du Mali, a-t-on appris de sources concordantes. 

Ce lundi 1er, un camp de l’armée régulière dans l’ouest du Niger, dans une zone proche de la frontière du Mali, a été attaqué par des hommes armés. Cette attaque survenue au moment où Niamey devra accueillir cette semaine (du 4 au 8 juillet) un sommet de l’Union africaine (UA) qui réunira une cinquantaine de chefs d’État, a été perpétrée par deux véhicules kamikazes appuyés par des bandits à motos.

La base militaire majeure qui a été visée est située dans la région d’Inates, dans l’ouest du Niger. Zone sensible, les soldats s’y entraînent pour prendre part à l’opération de maintien de la paix des Nations unies au Mali (Minusma). 

Cette attaque vient se rajouter à celles des groupes jihadistes dans l’Ouest et aux raids du groupe islamiste nigérian Boko Haram dans le Sud-Est auxquelles le Niger doit déjà faire face et confronter.

 

afrikmag

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct