Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

N’ayant pas toujours digéré d’être retenu dans la liste RPM-APR pour les législatives 2020 en commune V: Le maire Amadou Ouattara et ses partisans projetteraient un vote-sanction ?

Depuis le 13 Février dernier on connait désormais les noms qui vont défendre les couleurs du Rassemblement pour le Mali lors des législatives du 29 Mars 2020.

Il s’agit de Moussa Timbiné et Ibrahima Bagayoko plus connu sous le nom de « Jeune Premier »en compagnie de Mme Coulibaly Oumou Coulibaly de l’APR. Ce qui n’est pas du goût d’une infirme minorité dirigée par le maire actuel de la commune V et non moins ancien secrétaire général de la section V. Du coup Amadou Ouattara et son clan qui n’ont pas officiellement démissionné du parti du tisserand, projetteraient de faire un vote-sanction pour se venger d’eux en votant pour d’autres listes.

Soutenant la candidature de Bocar Tréta contre la volonté manifeste de la majorité des responsables, militants et sympathisants de la section V du parti comme candidat pour les élections législatives reportées de l’année dernière au nom du RPM en commune V, Amadou Ouattara et non moins maire de la dite commune a vu s’évaporer ses ambitions pour les législatives 2020 du 29 Mars prochain. En effet après son échec à se faire réélire secrétaire général de la section V il y a quelques mois, Amadou Ouattara a compris qu’il n’avait aucune chance de voir son mentor désormais retenu comme candidat en commune V. Et depuis l’homme s’est complètement déconnecté des activités politiques du parti.

Et depuis l’annonce de cette échéance électorale par le gouvernement malien le mois dernier, des rumeurs avaient circulé dans la commune sur la candidature possible du maire Ouattara comme Indépendant en compagnie de Mme Katilé Hadiaratou Sènè, elle aussi écartée par son parti à savoir l’ADEMA. D’autres lavaient annoncé qu’il partirait en alliance avec le CNID. Et depuis le 13 Février aucune de ses rumeurs ne s’est avérée fondée. Mais selon nos dernières informations, Amadou Ouattara et son clan projetteraient de faire un vote-sanction contre la liste RPM-APR à la faveur d’une réunion tenue secrète quelque part dans la commune. Ils auraient obtenu aussi le soutien des partisans de Mme Katilé Hadiaratou Sène, non contente elle aussi d’être retenue par son parti ADEMA. Si ces informations se confirment les autres listes à savoir les listes YELEMA ; CNID-ASMA-CODEM entre autres. Ces informations sont très prises au sérieux pour qui connait la haine viscérale que voue le maire Amadou Ouattara à l’encontre de Moussa Timbiné et d’Ibrahim Bagayoko. On se rappelle que le maire de la commune V n’a jamais cessé d’accuser ouvertement ces deux personnes d’être les manifestations des commerçants et des élèves et étudiants contre lui jusqu’à demander sa démission de son poste de maire. On se rappelle aussi de la pétition de 34 conseillers communaux sur les 45, dénonçant la gestion opaque des fonds de la mairie suite à l’affaire de la construction des magasins au niveau du terrain de football de Baco-Djicoroni.

Et non content de cela le responsable rebelle du RPM s’est vengé d’eux en retirant la signature à tous ces pétitionnaires qui étaient maires-délégués dans les mairies secondaires. Parmi eux figure Ibrahim Bagayoko dit Jeune Premier. En tout état de cause sauf tremblement de terre en commune V, on voit mal comment la liste conduite par Moussa Timbiné-Ibrahim Bagayoko-Mme Coulibaly Oumou Coulibaly peut être battue. Le moindre mal pour cette liste c’est de voir cette liste amenée au second tour par la liste ADP-Maliba-ADEMA-URD ou encore par la liste CNID-CODEM-ASMA. On peut dire que les noms de la future assemblée nationale sont connus d’avance à savoir ceux de la liste RPM-ADEMA-MPM en commune II (Karim Traoré- Mme Djila Aissata Diallo et Hadi Niangadou) et de la liste RPM-APR(Moussa Timbiné, Ibrahim Bagayoko et Mme Coulibaly Oumou Coulibaly).

Sadou Bocoum

La Mutation

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct