Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Mise en place du bureau de Coordination de la jeunesse du M5-RFP : Nouhoum Bathily élu président

La Jeunesse du M5-RFP et le Front Populaire du Mali ont animé un point de presse pour présenter le bureau de coordination de la jeunesse du M5-RFP, ses nouvelles missions et comment ils vont soutenir les autorités de la transition face aux défis actuels. C’était le samedi, 13 février 2022.

Vénus nombreux, tambour battant,  les militants de la jeunesse du M5-RFP et du Front Populaire du Mali se sont retrouvés à la bourse du travail. Objectifs : présenter le bureau de coordination de la jeunesse du M5-RFP qui va désormais représenter  la jeunesse auprès des autorités de la transition et qui travaillera avec les autorités au  nom de la jeunesse du mouvement et les nouvelles tâches qui lui seront assignées. À en croire les représentants du mouvement,  des comités seront installés à travers toutes les régions du Mali, de Kayes à Kidal. Déjà, quelques représentants de la coordination présents ont été présentés au public. Il s’agit du président de la coordination,  Nouhoum Bathily de la Commune I ; Mahamadou Diawara du Front Populaire des jeunes ; du secrétaire général, Mahamadou Niaré de la Commune II ; de Bouya Tambadou de la commune IV, de Moussa Sidibé du Mandé, de Mohamed Sangaré de Kangaba ; de Mahamadou Sylla de Kalabankoro et de Moussa Diarra  dit Athiéké du FPJ.

En prenant la parole, le président du Front Populaire, Mahamadou Diawara, a appelé les jeunes du M5-RFP à s’unir. Selon lui, beaucoup n’ont pas compris ce que Assimi leur a dit quand ils l’on rencontré : «Si j’échoue, c’est comme la jeunesse a échoué… » Dès lors, le président du Front Populaire a demandé au président de la transition d’être vigilant. Car, va-t-il indiquer, beaucoup de réunions sont en cours actuellement depuis qu’on  a dit que le CNT sera élargi à 147.  Il a invité le président  Assimi à mettre en tête que le Mali ne se limite pas à Bamako seulement. Même son de cloche pour Moussa Diarra dit Atiéké qui, à son tour, a  invité les jeunes du M5-RFP à ne pas décevoir les autorités de la transition au moment où le Mali est sous embargo. Il a salué le président Assimi pour  tout ce qu’il est en train de faire pour le Mali. Dans son discours à l’endroit de la jeunesse, le président du mouvement M. Bathily, a salué les autorités de la transition, le président Assimi Goïta et son premier  ministre pour leur engrangement pour la Nation. Il a salué les militants  du M5-RFP de la diaspora pour leur engrangement en faveur de  la patrie. Il a rendu un hommage à celles et à ceux qui sont morts lors des événements des 10, 11 et 12, juillet 2020, c’est-à-dire les martyrs.  Il a aussi souhaité un prompt rétablissement aux blessés. Selon M. Bathily, leur première préoccupation  est de demander justice pour ces militants qui sont morts dans ce combat. Il a invité la jeunesse à s’unir, à taire les divergences internes pour s’atteler à la mise en pratique de formidables réflexions. Il a indiqué que le M5-RFP est à la  croisée des chemins. Alors,  il leur est important de préserver leur identité et leur histoire dans cet engagement volontaire  pour ce combat, va-t-il faire savoir. Il a indiqué aux uns et aux autres de comprendre toutes les difficultés de la gouvernance publique dont la seule boussole demeure la justice sociale qui est au cœur de toute la nouvelle dynamique de gouvernance. Il  dira que le M5-RFP n’a pas la totalité du pouvoir pour qu’il s’attèle à la mise en place de réflexions pratiques formidables que le M5-RFP va  traduire en document dans la perspective de l’exercice du pouvoir. Cependant, même si le M5-RFP n’a pas la totalité du pouvoir,  le président de la coordination à fait savoir qu’ils ont une partie du pouvoir qui leur permet d’agir pour donner l’espoir au peuple et qu’il est possible de changer les choses avec la volonté des femmes et des hommes engagés pour la nation. Selon M. Bathily,  le changement est possible, mais la jeunesse doit comprendre qu’on ne peut pas tout changer, mais qu’avec la volonté, on peut poser les bases d’un véritable changement et que le peuple souverain fera le reste du boulot avec l’engagement citoyen. D’autres camarades vont renchérir pour dire que c’est la vraie et désormais la légitime coordination qui vient d’être mise en place et qui va parler au nom de la jeunesse du M5-RFP.

Fakara Faïnké

Source: Le Républicain

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct