Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

MINUSMA : L’Armée canadienne débute sa mission

L’armée canadienne a officiellement lancé, le mardi dernier, sa mission de maintien de la paix dans le Nord du Mali, au cours d’une cérémonie à Gao marquant le « retour » d’Ottawa au sein des Casques bleus.

Le contingent canadien, composé de 250 soldats et de six hélicoptères, doit mener les évacuations médicales de la Mission de l’ONU au Mali (Minusma) dans le Nord à partir de du mercredi 1 août dernier, en remplacement de l’armée allemande. « Cela fait plusieurs années que le Canada n’a pas eu de contribution importante au sein (des forces) de l’ONU et nous sommes fiers de voir flotter le drapeau des Nations unies aux côtés de celui » du Canada, a déclaré le colonel Chris McKenna, commandant du contingent canadien, lors d’une cérémonie sur la base de l’ONU à Gao. « C’est un retour », a-t-il souligné devant ses troupes, déployées depuis le début du mois de juillet dans le Camp Castor qui héberge également les troupes allemandes et néerlandaises déployées au Mali. Inventeur du concept de Casques bleus dans les années 1950, le Canada n’avait plus déployé de contingent au sein des missions de maintien de la paix de l’ONU depuis plus d’une décennie. Au début de l’année, les Nations unies ne comptaient qu’une cinquantaine de Casques bleus canadiens. Cette mission malienne marque également le retour des militaires canadiens en Afrique depuis le génocide rwandais de 1994. A l’époque, Ottawa dirigeait la mission de l’ONU dans ce pays.

Source: L’ Aube

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct