Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Mali : Multiple condamnations après l’attaque terroriste entre Songho et Bandiagara

Entre effroi et indignation, les condamnations viennent en rafale 24 heures âpres l’attaque armée perpétrée contre un camion se rendant à la foire de Bandiagara, le vendredi 03 décembre 2021.

« Des bandits armés non identifiés, ont attaqué et incendié le camion transportant des forains », informe un communiqué du gouvernement, qui établit de 31 morts, 17 blessés et le camion calciné.

Le gouvernement présente ses « condoléances les plus attristés aux familles endeuillés et rassure les populations que toutes les mesures seront prises pour arrêter et punir les auteurs de cet acte ignoble et tragique », souligne le communiqué.

Ce drame a fait réagir plusieurs formations de l’échiquier politique national. Le Rassemblement Pour le Mali (RPM) a condamné une « attaque lâche et barbare contre les civils ». Le parti du tisserand « s’incline devant la mémoire de ces innocents » et « souhaite prompt rétablissement aux blessés ».

Dans la même mouvance, le Parena (Parti pour la Renaissance nationale) condamne « énergétiquement ce massacre épouvantable et invite les autorités à rechercher, par tous les moyens, les barbares et leurs complices qui ont commis ce crime monstrueux, pour les traduire en justice ». Le parti exprime aussi sa « compassion et présente ses condoléances aux familles éplorées des victimes ».

D’autres partis ont réagi à l’image de l’Adema-PASJ (Parti africain pour la solidarité et la justice), qui condamne avec « fermeté cette attaque barbare », en saluant la « promptitude par laquelle les secours les secours médicaux et militaires ont été déployés ».

De son côté, la Codem (Convergence pour le développement du Mali), condamne une attaque « lâche et barbare et présente en cette douloureuse circonstance ses condoléances aux familles des victimes et à toute la nation malienne ».

Dans un communiqué publié, ce samedi 04 décembre, le représentant spécial du secrétaire général des Nations unies au Mali, El-Ghassim Wane, condamne avec « fermeté » une attaque « ignoble ». Le chef de la Minusma présente également ses « condoléances aux familles éplorées et souhaite prompt rétablissement aux blessés. Ainsi qu’au gouvernement et l’ensemble du peuple malien ».

S. SIDIBÉ, M. TOURÉ

 

Source: Essor

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct