Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Mali : le Réseau pour le Développement de la Jeunesse Malienne exprime son soutien aux autorités de la transition !

La mobilisation continue derrière les autorités de la transition au Mali. Ce 29 septembre 2020, les militants et sympathisants du Réseau pour le Développement de la Jeunesse Malienne, par la voix de leur secrétaire général, Mamadou Dabo, ont exprimé leur disponibilité à accompagner toutes les bonnes initiatives visant à construire un Mali nouveau. 

« Les défis sont énormes dans tous les secteurs. Depuis des années, tous les Maliens souffrent. », a déclaré Mamadou Dabo. C’est pour éradiquer tous ces maux dont souffre le pays et qui freinent son développement depuis bientôt dix ans que le Réseau pour le Développement de la Jeunesse Malienne a décidé de soutenir les autorités de la transition dans le seul but de construire un Mali nouveau avec ses valeurs d’antan.

Toutefois, ces jeunes entendent accorder une importance particulière à tous les segments de développement du pays qui subissent les  conséquences sociales et économiques de la pandémie  de Coronavirus, ainsi que celles de l’instabilité socio-politique. Ils estiment aussi que le pays est « enfoncé jusqu’au cou ».Ainsi, ils invitent l’ensemble des fils et filles du pays à se donner la main pour que cette transition soit une réussite pour le bonheur tout le peuple malien.

«Depuis des années, tous les Maliens souffrent. Il y a eu un coup d’Etat, faut-il encore s’asseoir pour regarder la situation  pourrir ? Nous jeunes du Mali, nous disons non ! Comme l’a dit la CEDEAO, le vice-président doit s’occuper des questions de défense et de sécurité. Le problème sécuritaire se fait sentir un peu partout sur l’ensemble du territoire national. Il n’y a rien à dire par rapport au choix du Président Bah N’Daw et celui du Premier ministre, Moctar Ouane. Ils sont tous des technocrates et dotés de probité intellectuelle et morale irréprochable. Donc, ils disposent de tous les atouts nécessaires pour faire sortir le pays de l’ornière. Il faut laisser de côté les mesquineries qui ne servent à rien. Il est temps d’avancer pour le bonheur du Mali et de l’ensemble du peuple malien »,précise Mamadou Dabo.

Le secrétaire général du Réseau pour le Développement de la Jeunesse Malienne, estime également que l’heure n’est pas au règlement de comptes, mais plutôt à la mutualisation des efforts pour une transition apaisée capable de trouver des solutions appropriées à tous les défis majeurs. Selon lui, à la fin de cette transition, le Mali doit avoir des Institutions fortes aptes de répondre à toutes les attentes des Maliens et d’organiser des élections transparentes crédibles, apaisées et libres afin de permettre au peuple malien de choisir librement son président.

Pour Mamadou Dabo,actuellement aucun sacrifice n’est de trop pour la survie du Mali . « Notre soutien ne fera pas défaut à l’endroit du Président, du Premier ministre, du Gouvernement et de l’ensemble des organes de la Transition pour une sortie définitive de crise au Mali »,conclut-il.

Ousmane BALLO / afrikinfos-mali

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct