Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Mali: Jour1 après la démission du Président Ibrahim Boubacar Keita

Bamako s’est réveillée timidement ce mercredi 19 août. Certains commerces fermés depuis hier (18-08-20) n’ont pas ouvert leurs portes. Les banques sont restées fermées. Les populations vaquent à leurs occupations notamment les commerçants, cependant, certaines boutiques par peur d’être envahies par des manifestants qui s’adonnent aux casses ont anticipé en restant fermées.

 

Mais au centre ville, la circulation est restée fluide jusqu’à cet après midi, sans barricades, ni patrouilles visibles de la gendarmerie ou de la police. Les vendeurs ambulants se faufilent entre les voitures pour proposer leurs produits aux automobilistes. Certaines personnes interviewées espèrent que la démission du président Ibrahim Boubacar Keita pourra « permettre de guérir les blessures » du Mali.

Même si la reprise ce mercredi n’a pas été grouillante avec des institutions fermées ainsi que des entreprises du secteur privé, la vie suit son train à Bamako. Les populations gardent le regard tourné vers l’avenir de ce nouveau chapitre de l’histoire qui s’ouvre pour tous les Maliens.

Idelette BISSUU

Journal du Mali

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct