Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

MALI. 10 casques bleus tués lors d’une attaque terroriste à Aguelhok

Les miliciens d’AQMI (Al-Qaïda au Maghreb islamique) sont revenus attaquer un champ de la mission de maintien de la paix des Nations Unies au Mali à Aguelhok, dans le nord du Mali, près de la frontière algérienne, le 20 janvier 2019.

Le groupe terroriste AQMI dirigé par Les terroristes algériens et les guérilleros du camp sahraoui de Tindouf algérien ont tué dix casques et blessé au moins 25 personnes bleues de la MINUSMA (Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali). La MINUSMA a annoncé que ses casques à Aguelhok ont ​​fait face à une “attaque complexe” lancée par les assaillants arrivés à bord de nombreux véhicules armés. Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a fermement condamné cette attaque et publié son porte-parole dans un communiqué de presse. Le Représentant spécial du Secrétaire général au Mali, Mahamat Saleh Annadif, a également fermement condamné cet attentat: “Cet attentat complexe et ignoble illustre la détermination des terroristes de semer le chaos; cette attaque nécessite une réponse ferme, immédiate et concertée de toutes les forces pour détruire le danger du terrorisme au Sahel “, a-t-il alarmé. De son côté, le commandant des forces de la MINUSMA, le général Dennis Gyllensporre, a loué “le courage des casques bleus d’Aguelhok” et a salué “leur réaction héroïque contre les assaillants”. La condamnation provient également du Conseil de sécurité des Nations unies, dans lequel “les membres du Conseil ont exprimé leur préoccupation face à la situation en matière de sécurité au Mali et à la dimension supranationale de la menace terroriste dans la région du Sahel”.

 

Source: mediterranews

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct